Articles Tagués ‘Facebook’

Cher Journal,

L’arrivée de ce nom s’accompagne également d’un nouveau blog dédié que je vous recommande bien évidemment de suivre pour avoir de plus amples informations sur mes projets en cours ou à venir. Les informations officielles dirons-nous. Les galères officieuses resteront l’apanage de ce blog.

Cela s’accompagne également d’une nouvelle page Facebook.

Par souci de commodité par contre, il n’y aura pas de compte Twitter spécifique pour E.P.B. Vous pouvez continuer de suivre l’habituel @Oliver_Castle

Soyez nombreux à me suivre, à aimer et à partager. L’Electrik Punk vous en remercie par avance.

En tout cas, vous n’avez pas fini d’en entendre parler !

Aujourd’hui, c’est mon dernier jour à F4. Officieusement. Officiellement, mon dernier jour sera le 31 août. Mais comme je serai en congé jusqu’à la date officielle, on va dire que mon dernier jour, c’est effectivement aujourd’hui.

Je ne vais pas tirer un bilan de ces 4 dernières années et demi, positif et négatif, pour l’avoir déjà longuement fait avec plusieurs personnes. Il était temps de changer je suppose ; l’opportunité m’en a été donnée, je l’ai acceptée. Il est amusant de noter que F4 n’est pas la seule chose à changer et que dans l’objectif de faire les choses dans l’ordre et de manière posée, rien ne se passe comme prévu. Ce n’est pas grave, c’est tellement plus imprévu et rigolo comme ça.

Le plus triste quand on s’en va, c’est de laisser des gens derrière. Il y en a dont on se fout complètement (à vrai dire, je ne suis pas certain de pouvoir nommer la moitié du personnel à présent). Il y en a qui vont manquer… A tous les collègues encore en poste qui passeront par ici, je leur souhaite vraiment bon courage.

La question qui vous brûle les lèvres doit bien évidemment être : et maintenant, tu fais quoi ?

Comme mon départ se fait à peine un mois après avoir énoncé l’idée même d’un départ, je suis pris un peu au dépourvu au milieu de toutes mes envies. Alors, pour l’instant, je viens de sauter sans parachute. Pas de nouvel emploi en perspective et comme c’est l’été, ça devrait être calme de ce côté-ci encore quelques semaines.

Aujourd’hui, et dans les mois à venir, je crois que je n’ai pas envie de replonger tout de suite dans l’univers du jeu vidéo. J’y ai connu pas mal de désillusions et, pour être franc, je commence à m’en sentir détaché parce que celui-ci peine à satisfaire mes exigences en tant que joueur et en tant que créateur : j’y ai déjà fait longuement allusion dans d’autres billets acerbes mais je trouve que la qualité et la créativité des jeux sont trop souvent sacrifiées sur l’autel de la rentabilité. Il est dur à présent de trouver un studio de jeu passionné avec suffisamment de ressources pour être libre de ses choix créatifs, artistiques, etc… Je ne dis pas que je n’y reviendrai pas, je dis que j’ai l’opportunité de saisir un nouvelle orientation professionnelle et que j’ai envie de la saisir.

En d’autres termes, fenrhyr le joueur va laisser la place à Oliver Castle le scénariste. Dans les mois qui viennent je vais tâche de :

  • Finir Sol Sunburst pour présenter le projet à des éditeurs (vous n’avez même pas idée à quel point ça va être casse-gueule comme entreprise)
  • Remanier Réveils, car je pense avoir une carte à jouer avec Denoël par exemple
  • Dénicher des contrats pour être scénariste pour la télévision et le cinéma (oui, là encore, la seule chose qui m’empêche d’avoir un retour raisonnable sur ce projet s’appellerait « inconscience » ou « bisounoursitude »)
  • Écrire et présenter des courts-métrages à des concours
  • Trouver des collaborateurs pour faire de la BD

La liste est aussi longue que mes envies de toucher à tout et de percer dans les différents milieux de l’écriture, surtout dans l’audiovisuel/cinéma. J’en profite pour lier mon site pro, au cas où quelqu’un d’influent qui passerait par ce blog serait intéressé par mon profil.

Je n’ai aucune idée de ce que cela va impliquer pour les articles du blog et leur fréquence de postage. Ça va peut-être devenir des chroniques d’un jeune auteur au chômage… J’envisageai aussi de changer de blog pour fusionner celui-ci avec ma partie pro… On verra

Toujours est-il que je pense que j’utiliserai beaucoup plus Twitter pour poster l’avancée de mes travaux que le blog (vous savez donc maintenant à quel flux RSS il va falloir vous abonner).

Il reste encore Facebook, LinkedIn, Viadeo, les mails, les messageries instantanées pour ceux qui voudraient avoir des nouvelles si les entrées sur l’Asylum chutent dramatiquement.

En attendant, pas de panique, on verra bien de quoi demain sera fait !

De ménage sûrement…