Dans l’épisode précédent…

Cher Journal,

Me voilà donc littéralement un SDF à Oslo, squattant la chambre d’ami d’un collègue en attendant de trouver le St Graal des appartements. Autant dire que la situation est particulièrement stressante. Et comme si je n’avais pas assez de soucis comme ça, je découvre avec horreur que ma carte bleue atteint son plafond de débit à l’étranger. Entre l’avance pour les billets d’avions, la préparation du voyage et le coût excessif de la vie à Oslo, autant que ce plafond s’est vite retrouvé très bas.

Pour ceux qui ne se rendent pas compte de la galère d’avoir une carte de crédit bloquée à l’étranger :

  • Je ne peux pas encore avoir de compte en banque local pour cause de D-Number manquant
  • Je ne peux pas payer la caution d’un potentiel appartement
  • Je ne peux pas bouffer
  • La Norvège ne prend pas les chèques
  • Je ne peux même pas utiliser ma deuxième carte bleue car j’ai oublié le code, ni faire de transfert compte à compte car ma Secure Key HSBC ne fonctionne plus sous iPhone 3 (double combo!)…
  • Je dois appeler ma banque en France pour lever le plafond/demander le code/demander une Secure Key, mais je ne peux pas acheter une recharge pour mon téléphone (Fatality!)

En l’espace d’une semaine, tout s’est cumulé au fond d’une impasse. De quoi déprimer. Et le plus paradoxal, c’est que de l’argent, j’en ai suffisament sur mon compte en France ! Bref, j’ai vécu 10 jours particulièrement usant à visiter des appartements, me demandant comment j’allais faire pour la thune dans un avenir très proche.

Fort heureusement, ma nouvelle boite et mon patron sont formidables et j’ai pu emprunter énormément d’avance sur salaires pour payer la caution de mon nouvel appartement et le meubler chez IKEA.

Car oui, après 3 semaines de recherche, j’ai fini par trouver un appartement ! J’ai longuement hésité avant de le prendre, notamment pour le prix (10000 NOK sans l’électricité, ni internet, ni chauffage collectif) et à cause du fait qu’il est entièrement vide. A savoir sans frigo ni plaques. Dans la balance positive, il fait 50 m², il est à 7 minutes de métro du boulot, en excellent état et situé dans un lieu calme (forcément, à littéralement deux pas d’un hôpital…). Au moins, si je suis malade, j’aurais pas beaucoup de chemin à faire… Il est aussi à trois pas du plus grand parc d’Oslo, que je finirai bien par présenter un jour.

Quelques photos de ma nouvelle demeure au moment de la remise des clés. J’ai d’ailleurs fait moi-même l’état des lieux d’entrée… Ce qui peut paraître étrange, mais la Norvège est un pays où la confiance est une base de la société (oubliez votre porte-monnaie dans un lieu public et vous le retrouverez au même endroit avec tout son contenu).

IMG_0881

Le couloir d’entrée, avec placards

IMG_0884

La chambre

IMG_0885

La chambre en contre-champs

IMG_0888

Future Salle à manger

IMG_0889

Cuisine (dont la prise pour la cuisinière est spécifique à la Norvège)

IMG_0890

Futur Salon/Bureau/Salle de musique

IMG_0897

Salle de bain, avec la douche et l’emplacement machine à laver

IMG_0900

Vue vers la gauche

IMG_0901

Vue vers la droite

Et puisque j’ai eu l’occasion de le pratiquer plus d’une fois en cherchant un lieu de vie, la prochaine fois nous parlerons du métro.

commentaires
  1. Yoda Bor dit :

    Y pas mal de placards, c’est chouette ça !

  2. sabrinash dit :

    Cool! Maintenant on peut débarquer ! 😉

  3. […] Au Pays des Fjords – Journal #5 […]

  4. Katia Moreira dit :

    Bonjour !

    Je me permets de te laisser un commentaire. Je suis arrivée à Oslo il y a quelques semaines pour un stage de 5 mois et je me sens moins seule quand je vois tes galères administratives… 😉
    J’en suis toujours au point recherche d’appart (dans mon cas recherche de coloc d’ailleurs, salaire de stagiaire oblige). Concernant le D number, tu as fini par le recevoir ? Le gars au Skattøst m’a annoncé 2 semaines de délai et j’attends toujours 🙂

    Merci pour ton blog by the way, c’est sympathique de lire les impressions d’un autre français à Oslo 🙂

    • Oliver Castle dit :

      Hello Katia et merci pour ton message !

      Oui, c’est toujours la galère administrative. J’ai rendez-vous le 26 au Skatebidule pour filer des documents. Evidement, j’espère pas avoir ce fichu D-number tout de suite mais ça commence à être long. Pas avoir de compte en banque, c’est vraiment galère pour tout… J’espère que tes problèmes d’appartement se solutionneront vite. Je suis à moitié dans une résidence étudiante, ça peut peut-être être une solution pour toi (ils ont la chambre, le reste est commun : douche, cuisine…). Bon courage en tout cas.

      C’est un stage avec embauche possible ? (j’avoue que dans le cas contraire autant de démarches administratives me fatigueraient)

      Il faut que je me trouve un peu de temps pour le prochain journal =)

      A bientôt donc !

      • Katia Moreira dit :

        C’est un stage Erasmus, on n’a pas du tout parlé embauche pour le moment, dans mon esprit je rentre à Paris en avril. Mais sait-on jamais… J’avoue que chercher un logement pour quelques mois c’est vraiment galère. Pour l’instant je loue du temporaire. Par contre je devrais recevoir mon D-number bientôt apparemment, j’ai pu contacter le Skatt øst par mail pour savoir ou ça en était. Je n’avais pas de rdv par contre, je me suis pointée sans rendez-vous avec tous les documents (et de la patience) et c’est tout.
        Bon courage pour la suite, au plaisir de lire tes aventures norvégiennes !
        Et merci pour le follow 😉

      • Oliver Castle dit :

        J’avoue que j’aurais pu me pointer comme une fleur. Ca aurait sûrement été plus intelligent, mais j’ai suivi le mode d’emploi précognisé.

        En gros, tu fais les démarches pour résider deux mois (tu peux rester 3 mois sans visa ou équivalent). Toute l’absurdité de l’administration, quelle qu’elle soit…

  5. […] Au Pays des Fjords – Journal #5 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s