Les Mystères de l’Amour – Script 5.09

Publié: 27/01/2014 dans Ecriture, Télévision
Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Cela fait maintenant bientôt 5 ans que je regarde les Mystères de l’Amour, l’œil humide face à certains scénarios tant ceux-ci versent dans le pathos/les situations ridicules/les dialogues peu inspirés/le vide télévisuel.

Et c’est d’autant plus dommage que les auteurs Français ne sont foncièrement pas moins mauvais que les confrères américains. Sauf que dans le cas des Américains, le show-runner s’entoure d’une équipe et que dans le cas de Jean-Luc Azoulay, il fait tout, tout seul. Forcément, on arrive rapidement à une série qui tourne en rond faute de choses nouvelles à raconter (ou pire faute de recyclage de vieilles intrigues).

Petite surprise cependant – et j’y reviendrai dans un article prochain – la cinquième saison s’est placée un cran nettement au-dessus des précédentes en bousculant certains personnages. Après un début de saison imparfait mais non dénué d’intérêt tout de même, la série est retournée dans ses travers autour d’un épisode charnière qui a pourri le reste de la saison en faisant des reboots maladroits des caractères de personnages. De mon point de vue, c’est l’épisode 9.

Dans un exercice de style pour occuper mes congés et pour me dérouiller un peu, je me suis amusé à réécrire un script de cet épisode qui – selon moi – aurait pu mieux fonctionner à plusieurs points de vue. Tout cela n’engage bien sûr que ma petite personne, n’est qu’un exercice et n’a pas absolument pas vocation à jeter l’opprobre sur Jean-François Porry et sa façon de gérer sa série. Qu’on se le dise pour éviter d’éventuels trolls…

(Même si bon, hein, je préfère ma version, évidemment.)

La situation qu’elle est-elle ?

  • Nico s’est trouvé un fils et essaie de rattraper le temps perdu
  • Ingrid pète un câble sans explication apparente parce que Nico se rapproche d’Audrey et de son fils
  • José quitte la maison suite à un innocent bouquet de fleurs envoyé à Bénédicte par Tom
  • Yann, producteur de Fanny, se dit que serait assez bienvenu que de draguer la belle-mère de sa protégée
  • Fanny se fait encore enlever sans qu’on sache bien pourquoi

Mes objectifs étaient :

  • De supprimer les dialogues bouche-trou (et les scènes bouche-trou de manière générale, quitte à resserrer l’écoulement de l’épisode)
  • De garder les trames existantes (pas question de tout refaire non plus, c’était pas le but)
  • De garder le rythme de la série qui entremêle plusieurs intrigues (le but n’est pas de refaire le style de la série non plus)
  • De ne pas y passer plus de 3 jours (évidemment, c’est plus facile de corriger l’existant que de partir from scratch)
  • De ne pas faire une fan-fiction et que les intrigues des épisodes suivants puissent s’y raccrocher
  • De corriger des comportements extrêmes vers plus de réalisme (Emilie et José pour ne citer qu’eux)

Comme j’ai tranché dans le gras des scènes, j’ai donc dû piocher dans l’épisode 10 pour clore en un seul épisode l’intrigue « Nico va-t-il décevoir son fils à cause d’Ingrid ? ». Certaines scènes ont été dégagées car, de mon point de vue, raconter 3 fois que qu’on a déjà vu dans l’épisode précédent ou plus tôt dans celui-ci ne sert à rien (pas plus que de dire que c’est l’heure de bouffer). Les véritables points que j’ai « corrigé » dans cet épisode sont :

  • Le rythme. Faire courir sur deux épisodes un enlèvement sur lequel il n’y a aucune tension dramatique (sinon se demander si Nico ne va pas décevoir son fils) ni aucun enjeu ne me semblait pas nécessaire. J’ai donc fusionné épisode 9 et 10 et dégageant le superflu pour se concentrer sur ce qui était le plus important : le début de relation père/fils et la confiance qui doit s’instaurer.
  • Nicolas. Il était décrit de façon trop simpliste. Certes il a envie de connaître son fils, mais il doit surtout être dans une position inconfortable : il veut apprendre à connaître Nicky mais ne sait pas trop comment faire, la situation familiale certes enviable n’est pas son élément naturel et il doit s’y sentir un minimum comme un chien dans un jeu de quille, et surtout il doit avoir à cœur de passer pour un nouveau père modèle. C’est la raison pour laquelle ne devrait pas être gaga et passif quand il est enlevé, mais au contraire se sentir comme un lion en cage et avoir peur de décevoir son fils en ne tenant pas ses promesses. D’où mon choix de rendre Nico un peu plus sanguin dans cette situation.
  • Audrey. Même si l’actrice arrive à jouer sur le double tableau mère/nymphomane, c’est un choix qui personnellement me déplait. Je pense que Audrey McAllister est déjà un personnage détesté et que c’est une erreur de continuer à la pousser dans la même direction que dans les Vacances. Il me semble plus judicieux, comme Peter, d’amener le personnage vers une espèce de rédemption. Elle a privé son fils de son père pendant 14 ans et voir la façon dont Nicolas interagit avec Nicky devrait la pousser à se remettre en question et lui faire arrêter de chasser Nicolas/Peter/Jean-Paul et j’en passe. Dans l’épisode 9, il n’en est pas vraiment question, mais il s’agissait du premier épisode où l’on voyait Audrey en mère normale et ça me semblait important de souligner encore cela par un jeu de regards et de sourire avec Nicolas et Nicky.
  • Ingrid. Honnêtement, son comportement est irrationnel et avoir cherché à caser  « c’est à cause de McAllister » pour justifier son acte est à la fois sans réel rapport (d’autant plus qu’on ne connait pas l’historique des deux femmes) et un bon CDLS des familles. De mon point de vue, Ingrid est juste jalouse et blessée que Nicolas ne revienne pas vers elle après le départ de Jeanne. Elle enlève donc Nico à l’instinct, sans préparation avant de se rendre compte de la vacuité de son plan et d’en construire un plus perfide en retirant la bonne inconnue de l’équation (Audrey quoi).
  • La crise de nerfs de José est sans fondement. Certes on peut lui rappeler le passage avec Frank, mais il a besoin d’une bonne paire de claques pour l’empêcher de retourner dans des travers adultères trop faciles (car il est marié et que ce serait plus intéressant de faire voler en éclat le couple de José non pas à cause de lui, mais à cause de Béné, pour renverser la tendance de ses 20 dernières années).
  • Emilie hystérique. Non pas qu’elle n’ait pas le droit de faire sa crise, hein ? Mais on sait tous que Emilie et Cloé finissent ensemble ; et personnellement, je vois mal comment une personne comme Cloé peut céder au chantage affectif d’une hystérique pour finalement en tomber amoureuse (autrement que par le truchement tout puissant du CDLS). C’est une relation qui aurait dû se construire une façon « normale », « girl meets girl » quoi. Là encore, j’en reparlerai dans l’article dédié mais j’ai choisi de carrément supprimer les crises d’hystérie d’Emilie parce c’est insupportable (déjà) et antinomique avec les réelles envies du scénariste pour ces personnages. Du coup, j’ai viré les scènes pour continuer à jouer sur la subtilité de la relation qui se noue entre sans faire passer Emilie pour une psychopathe…
  • Bénédicte. Ok elle s’apitoie, Ok elle est triste, mais c’est pas une raison pour nous infliger son pathos avec Tom. L’épisode ayant été recentré sur Nico et son fils, tout ce qui aurait rapport à José/Béné se verrait déporté dans l’épisode 10 (avec la venue de Tom, José essaie de se taper Ingrid, Béné est attendrie par Tom… que va-t-il se passer pour ce couple ?).
  • Olga. Elle est sympa avec ces vannes, mais c’est du bouche-trou. J’ai simplement gardé la première partie pour les sous-intrigues Laly et Cloé et pour faire un contraste humoristique avant de passer à des trucs plus dramatiques comme la colère de Nicolas.

Une minute théorique par page, un épisode de 45 minutes. Je suis techniquement bon avec ces 47 pages de script.

Trève de mots. Ceux qui seraient intéressés par la lecture de mon script sont invités à le télécharger. Voire même, soyons fous, à donner leur avis dans les commentaires.

Après l’épisode 9, il y trop de choses que j’aurais personnellement changé dans les relations entre les personnages, difficile de proposer des trucs sans pour le coup réellement tomber dans la fan-fiction. Mais j’en parlerai aussi dans l’article dédié, en écho à celui et dans pas très longtemps puisque la saison 5 vient de s’achever.

Publicités
commentaires
  1. […] Les Mystères de l’Amour – Script 5.09 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s