Jack Reacher est un film écrit et réalisé par Christopher McQuarrie (The Way of the Gun) avec Tom Cruise (Mission Impossible 4), Rosamund Pike (Johnny English 2), Robert Duvall (Jour de Tonnerre), Richard Jenkins (Liberal Arts). Le tout d’après un roman de Lee Child (le neuvième d’une série consacrée à ce personnage).

Jack Reacher n’existe pas. Ancien enquêteur de l’armée, il a disparu du réseau du jour au lendemain et son nom résonne comme une légende urbaine. Quand un ancien sniper de sa connaissance est accusé de meurtre, il sort de l’ombre pour ranger un peu le bordel généré par les remous de cette affaire. Et Reacher est du genre à faire du ménage par le vide sans demander l’avis des autres.

Décembre n’est plus seulement le mois du Père Noël, c’est aussi le mois du Père Cruise qui revient d’année en année avec un gros actionner calibré pour engranger des tas de brouzoufs sur une licence bien connue ! Encore que, personnellement, Jack Reacher, j’en avais jamais entendu parler avant ce film. Pourtant, il paraît que le roman adapté s’est vendu à 60 millions d’exemplaires… Il paraît même que c’est disponible dans la langue de Molière.

Jack Reacher fleure bon les héros bad-ass de la fin de années 70 et des années 80, du genre qui ne répond que par des sons monosyllabiques quand il daigne ouvrir la bouche, du genre qui fait parler la poudre, du genre qui transgresse allègrement la loi pour faire sa propre justice. Et force est de constater que ça fait du bien de revoir un tel personnage de retour sur grand écran. A part les vieux de Expendables, j’entends. C’est surtout que derrière les muscles d’une mâchoire crispée en permanence se cachent un cerveau qui réfléchit et une caractérisation de personnage riche de plusieurs romans. Ca aide pour rendre les choses crédibles et intéressantes ; on sent derrière l’incarnation de Cruise une réelle profondeur (après, on aime ou on aime pas, mais c’est tout de même un excellent acteur et cela malgré les 26 cm qui lui manquent pour camper un Jack plus vrai que le papier).

L’intrigue est fouillée et lorgne du côté thriller. Bon, on pourrait reprocher un grand méchant catapulté comme ça et un twist prévisible, mais ça reste très agréable à mater. C’est pas compliqué mais c’est suffisamment brodé autour de scène d’action pour que le film dure plus de 2 heures. Christopher McQuarrie connait son boulot derrière la caméra ; le rendu visuel est dynamique et efficace sans pour autant faire gigantesque foutoir dans les combats ou les courses-poursuites. Une façon comme une autre de mettre en exergue l’aspect droit-au-but du personnage.

Les seconds rôles sont tous des grands noms du cinéma qui ont de la bouteille ou alors des petits nouveaux qui leur tiennent la dragée haute (je pense à Jai Courtney ou David Oyelowo, notamment). Reste la miss Pike avec qui j’ai vraiment du mal et qui m’a laissé de marbre dans son interprétation d’avocate.

Pour le moment, le film surnage au box-office mondiale et n’est pas sûr de se voir accorder une suite. Je dis ça, mais la politique des studios me restera toujours un mystère. Un peu comme le physique de Tom Cruise : comment, à 50 piges, fait-il pour toujours en paraître 30 ? La scientologie ferait bien plus d’adeptes en qualité de clinique de chirurgie esthétique… Bref, si vous voulez donner des sous à la Paramount, n’hésitez pas et vous ne serez pas déçus.

Jack Reacher est un film très efficace, très jouissif sans être débile et porté par un Tom Cruise très en forme. Un film très solide ! Un pouce très +, même.

Instant fashion: j’adore sa veste ! Il paraît qu’elle est en vente, un peu comme la veste de Drive. Oui, tous les coups sont permis pour placer des rétroliens !

Publicités
commentaires
  1. […] bien, on sent bien que Jean-François Porry a envie d’en faire un personnage un peu à la Jack Reacher… Il manque simplement pour ce personnage de réels enjeux ou des enjeux qui soient exploités […]

  2. […] Die Hard 5 ou A good day to Die Hard ou Une belle journée pour mourir est un film réalisé par John Moore (Max Payne), avec Bruce Willis (Hudson Hawk) et Jai Courtney (Jack Reacher). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s