Perfect Sense est un film de David MacKenzie (You Instead) avec Ewan McGregor (Trainspotting), Eva Green (La Boussole d’Or), d’après un scénario de Kim Fupz Aakeson (Soap)

Au milieu d’un monde frappé par une étrange épidémie qui détruit progressivement les cinq sens, un cuisinier et une brillante chercheuse tombent amoureux…

Voilà le pitch d’Allociné, je vois mal comment je pourrais faire plus simple.

Après You Instead, que j’avais trouvé plutôt sympathique, j’ai voulu voir un autre film du même réalisateur, pour voir comment il traiterait une autre histoire d’amour. Il se trouve que Ewan McGregor est l’un de mes acteurs favoris, cela faisait suffisamment de raison de s’intéresser à ce Perfect Sense.

Si le pitch laisse tout de même entrevoir un film un peu catastrophe, c’est bien l’histoire d’amour qui est au centre du scénario, ou comment deux personnes aux histoires passées difficiles se rencontrent, tombent amoureux et essaient de traverser ensemble ce qui ressemble fort à une apocalypse en règle. Du coup, c’est assez pataud dans son traitement : encore une fois, nous profitons d’une voix-off complètement inutile qui explique tout et prouve à quel point le scénariste est allé à la facilité. Pour les deux ou trois du fond qui se sont déjà endormis et ne souhaitent pas voir le film, il faudra juste retenir que l’important, c’est l’espoir et l’amour. Le fin mot de Perfect Sense, c’est ça. Et c’était plutôt maladroitement exécuté, disais-je.

Ajoutons un aspect pseudo-documentaire et vous obtenez la cerise sur la choucroute d’un film un peu chiant tout de même. Bien évidemment, l’épidémie n’est absolument pas expliquée (pas même avec un truc aussi foireux que les arbres vengeurs de Phénomènes) et elle n’est qu’un prétexte pour montrer à quel point l’homme finit par s’adapter (jusqu’au point où il n’y a plus à s’adapter et c’est vraiment la fin).

Choisir une apocalypse par perte de sens était une idée intéressante, plutôt bien exploité sur la forme. Et si c’est moins impressionnant que des zombies, ça n’en reste pas moins un bon moyen d’en finir avec l’espèce humaine une fois qu’elle est privé de ses 5 sens. On ne s’appelle pas tous Seiya pour se découvrir des 6, 7, 8 voire 9 sens cachés…

Reste à l’écran le couple Green-McGregor qui porte le film avec les blessures de leurs personnages et une réelle alchimie. A noter que Eva Green offre une quantité non négligeable de plans boobs et que les demoiselles auront le plaisir de voir les fesses d’Obi-Wan Kenobi… Un choix qu’on pourrait qualifier d’accessoire, voire d’inutile tant cela fait passer la relation physique au premier plan et efface la connexion plus profonde qu’il existe entre les deux êtres, mais il paraît évident qu’un créatif, soit le scénariste, soit le réalisateur, a voulu mettre en avant la perte de sens avec l’acte sexuel – puisque celui-ci, quand il est pas trop mal exécuté, met à profit tous les sens… Les personnages et situations sont plus crues que d’ordinaire au cinéma (ex- James Bond Girl, Miss Green n’a rien de glamour), et cela reste appréciable, plus proche de la vraie vie. Bref, pour le coup, la romance est plutôt juste et reste un point fort du film.

Pour les amateurs de troisième degré de lecture, on trouve dans Perfect Sense aussi un taquet bien senti au capitalisme et à la façon dont lui-même apporte sa propre apocalypse au monde…

Au final, on se trouve face à un film que je juge un peu bancal, un peu nombriliste qui partaient d’une bonne idée mais dont la réalisation  me paraît trop formaté et facile pour être complètement honnête. On a très vite compris le message comme quoi « l’amour c’est bien », c’est finalement assez lourd de se le voir répéter jusqu’à la fin. Reste que les acteurs sont excellents et qu’une telle apocalypse mérite de se voir pour le côté curieux de la chose.

En revoyant le trailer, je me rends compte qu’il ne veut rien dire. Enfin, vous savez que vous aller voir une romance, quoi… Quand je disais qu’à part l’amour et l’espoir, il n’y pas grand chose de dit dans ce film…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s