Dans l’épisode précédent…

Je pense qu’il est raisonnable de dire que j’ai légèrement perdu mon sang-froid avec Delphine. J’ai claqué la porte de son auberge pourrie et je me suis cassé. J’ai pris mon journal et j’ai regardé les autres quêtes que j’avais à finir.

Me marier.

Ah ! Voilà une quête qui me convenait tout à fait. Mon père serait sûrement d’accord pour dire que Archimage et Maître de la Confrérie Noire sont des professions suffisamment honorables pour prendre femme désormais. Bon, heureusement que la Confrérie Noire me rapporte un peu d’argent si je prends le temps de faire des menus travaux pour la Mère de la Nuit et que je pille des donjons moisis… Parce que archimage d’une académie de magie, c’est un boulot vraiment précaire si je regarde stricto sensu mes rentrées d’argent

Alors, dans ce pays, les cons ne sont pas seulement gélés et génitaux, ils sont aussi incapables d’exprimer leurs sentiments autrement qu’avec une hache à deux mains. Pour se déclarer auprès d’une soupirante, il faut aller à Faillaise, au temple de Mara, acheter une amulette qu’on pourrait trouver au fin fond d’un tertre et la porter en permanence. Les célibataires se reconnaissent donc entre eux et peuvent se faire la cour… Le romantisme à l’état pur.

Avoir une femme me permettrait de tempérer un peu mes humeurs et de relativiser mes expériences débiles dans ce pays de débile. Je suis donc allé au Temple de Mara, acheté une amulette (parce que celle piquée sur un cadavre ne marchait pas…) puis je filais sur le dos de mon fidèle Crindombre vers ma dulcinée.

Je me suis donc approché de Muiri (qui travaillait dans l’échoppe d’alchimie de sa grand-mère) et s’en est suivi le dialogue le plus absurde de toute l’histoire de la romance :

— Je vous plais, n’est-ce pas ?

— Oui… Et moi, je vous plais ?

— Oui. Marions-nous.

Voilà l’intégralité de ma cour auprès de Muiri ! Mot. Pour. Mot. Et elle a dit oui ! C’est juste n’importe quoi ! Mais dans quel autre pays que Bordeciel aurait pu exister une telle façon de se marier ! Bon, heureusement que Muiri et moi avons une histoire avec la Confrérie Noire et que j’ai pu lui prouver de façon plus romantique mes épanchements à son égard…

Bon… Techniquement, je l’ai fait en tranchant un nombre non négligeable de gorges, dont celle de son ex-mari… Mais c’est l’intention qui compte !

Retour à Faillaise pour le mariage. On a fait ça en petit comité. Il y avait sa grand-mère. J’avais ma garde du corps de Blancherive qui avait fait le déplacement. C’est mieux ainsi. Un mariage en grandes pompes pourrait se finir en pompes funèbres : l’air de rien, je commence à être quelqu’un de connu en Bordeciel, je pourrais mettre Muiri en danger de par mes activités si trop de monde savait qu’elle est désormais mienne.

Un beau mariage ! Pour sûr !

Une fois marié, je me suis empressé de retourner chez moi à Solitude pour partager ma vie avec Muiri et laisser un temps de côté ma vie d’aventure. Pas de Muiri… Je suis allé à l’Académie de Magie, dans mes quartiers. Pas de Muiri… Je suis allé au Sanctuaire de la Confrérie Noire. Pas de Muiri… Je suis allé dans l’échoppe de sa grand-mère. Pas de Muiri… C’est pas vrai ! A peine marié, on m’avait déjà kidnappé ma femme !

Alors j’ai été buté des daugr pour me détendre et m’effaucher : dès que je recevrais la demande de rançon, un type allait prendre très, très, très cher !

Je suis retourné à Faillaise pour demander au temple s’ils avaient pas reçu un message de la sorte à mon attention. En fait, Muiri m’attendait depuis une semaine au temple pour me demander où nous allions vivre désormais…

Ok… Cette boulette, elle est pour moi… Muiri a été sympa, elle m’a pas engueulé…

Publicités
commentaires
  1. Jaessa dit :

    😄 Fantastique!!!

  2. […] Journal en Bordeciel #21 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s