Hollywoo est un film réalisé par Frédéric Berthe et Pascal Serieis (qui contribue aussi au scénario) avec Florence Foresti (King Guillaume), Jamel Debbouze (Astérix et Obélix:  Mission Cléopâtre) et Nikki Deloach (Awkward)

Jeanne est la doubleuse française d’une actrice à succès, Jennifer Marshall. Sauf qu’un jour, cette dernière pète un câble et décide de mettre fin subitement à sa carrière. Par effet de conséquence, Jeanne va se retrouver au chômage technique. Qu’à cela ne tienne, elle fait ses bagages et va essayer de convaincre l’américaine de se reprendre en main !

Et hop, un nouveau film français dans mon escarcelle. C’est toujours suffisamment rare pour que j’en parle sur mon blog. La bande-annonce m’avait titillé : ça avait l’air rigolo.

Et c’était rigolo. Parfois. Certaines scènes. Pas beaucoup. Un peu. Genre une fois par demi-heure. (Diam’s, le groupe de touristes, le gardien pakistanais… et euh…). Mais les dialogues ont été bien travaillés de façon à ce qu’il y ait toujours une petite vanne qui parte et de façon à toujours jouer le décalage franco-américain (avec le français bien français et l’américain bien américain). L’essentiel de l’humour réside là dedans, dans le décalage de culture et linguistique. En d’autres termes : vive les clichés !

C’est du film vite vu, vite consommé en somme. Du genre qui ne laissera pas une empreinte dans l’histoire du cinema. Tout juste celle de vos fesses dans le canapé.

Florence Foresti porte le film à elle toute seule. Ça surjoue complètement pour appuyer l’effet comique d’un scénario trop prévisible. La caractérisation des personnages m’a paru étrange. Non pas dans la construction (ouais, enfin, ça vole au raz des pâquerettes tout de même) mais dans leur évolution. Jeanne apparaît comme une grosse abrutie narcissique limite méprisante en France, mais dès lors qu’elle pose un pied aux States, ça disparaît complètement au profit d’un personnage plus fade. Jennifer Marshall passe pour une crétine sans réelle motivation dans la vie (attendez de voir la raison pour laquelle elle met complètement fin à sa carrière… ça parait pas crédible d’être aussi extrême). Quant au personnage de Debbouze… Bah, il fait du Debbouze (et c’est comme Jack Black, ça devient complètement insupportable à force). En partant de leur caractérisation de base, chaque personnage est sensé vivre une bascule pour évoluer ; les bascules en question ne m’ont pas paru été assez fouillées pour me faire vivre le truc à fond (et surtout pour me faire croire que le film était autre chose qu’une succession de gags).

Pff… En fait, si je me basais uniquement sur mes critères habituels… il est nul comme film…

Hollywoo (sans D) est aussi l’un des titres les plus abscons du genre, justifié par une pauvre scène absolument pas crédible. Je vous laisse intacte la surprise pour ne pas déflorer votre futur face-palm…

Oui, c’est gratuit.

Les scènes romantiques entre Foresti et Debbouze sont à gerber et se tirent la bourre avec celle que je viens de citer sur le D dans la catégorie « Ridicule ».

On notera les présences de Muriel Robin et du type qui jouait Todd dans Scrubs. Et Karl Lagerfield. Ça sauve pas le film, hein ? C’est juste pour l’anecdote.

Ah ! Et pour apprécier le film à sa juste valeur, comprendre l’anglais ça aide grandement (je dis ça pour les deux du fond de la classe), parce que les américains parlent anglais et les français parlent franglais.

Hollywoo permet de vous arracher quelques sourires ça et là, j’en demandais pas vraiment plus à l’origine. Après, ça reste bien franchouillard, avec ses clichés, son scénario pas terrible et ses situations propres à uniquement mettre en avant les talents comiques de Florence Foresti. Un film TF1 du dimanche soir… Intérêt limité, quoi…

commentaires
  1. Reckoner dit :

    Même ma copine fan de Foresti a trouvé ça limite. Un facepalm c’est pas cher payé ! J’y aurais bien mis un triple…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s