Definitely, maybe est un film écrit et réalisé par Adam Brooks (La plus belle victoire) avec Ryan Reynolds (The Proposal), Elizabeth Banks (Spider-man 1, 2 & 3), Isla Fisher (Confessions d’une accro au shopping), Rachel Weisz (The Fountain), Abigail Breslin (Little Miss Sunshine) et Kevin Kline (French Kiss)

Will Hayes est un papa trentenaire new-yorkais en instance de divorce. Un jour, sa fille lui demande comment il a rencontré sa mère et la vie qu’il avait avant d’être marié. Will s’exécute et lui raconte – en changeant quelques détails et les noms pour corser la difficulté de la devinette – son arrivée à New York, sa vie de presque politicien durant la campagne de Bill Clinton et comment 3 filles ont marqué sa vie pré-mariage : Emily l’amour de lycée, Summer la journaliste ambitieuse et April la meilleure amie confidente.

Bon, si vous avez des bases de romcom, vous savez à peu près le film avant de l’avoir vu. A quelques détails près, il faut bien faire attention à tous les mots du pitch pour ne pas se faire piégé.

L’avantage de Definetely, maybe, c’est d’offrir une variation autour d’une structure particulièrement usée jusqu’à la corde. Le film est donc monté sur un flashback de plusieurs années pour explorer la vie de Will et ses rebondissements amoureux jusqu’à ce que sa fille trouve qui est la mère (cherchez pas, aucune chance que vous trouviez de la même façon qu’elle, il ne vous reste que votre intuition et tous les films précédents que vous avez ingurgités pour deviner).

La narration en voix-off (un truc absolument détestable si c’est mal foutu) fonctionne à peu près dès lors que Will commence à raconter sa vie. Du coup, quand le film commence en voix-off sans raison particulière, vous avez peur pour les deux heures de votre vie qui viennent ; mais bon, il ne faut pas se fier à ça car le film tient globalement la route et on passe un moment plaisant. Essentiellement pour les interventions de sa fille pendant qu’il raconte l’histoire (arrêts sur image, commentaires…), de mon point de vue, cet élément comique n’a pas été assez exploité.

L’histoire dans sa globalité reste classique, avec des petites surprises ici ou là. C’est surtout intéressant de placer l’intrigue dans les années 90 et faire de Will un fervent admirateur de Bill Clinton. Sa vie sera un peu à l’image de celle du président avec ses hauts et ses bas (enfin, ceux de Monica…). Ca permet aussi de mettre un accent sur l’ambiance de l’époque où des jeunes plein d’ambitions montaient à New-York dans l’espoir de vivre le rêve américain et sur de la pop-culture (Nirvana). New-York tiendra une grosse place dans l’histoire et le film fait aussi office de carte postale pour les amateurs.

Niveau casting, on a sortit le grand jeu : Ryan Reynolds (je vais finir par me faire toute sa filmo ! Hormis Green Lantern, elle est pas si nulle que ça…) n’est pas insupportable et a le bon goût de garder sa chemise, Isla Fisher est toute mimi, Abigail Breslin surfe sur sa vague amorcée par Little Miss Sunshine, Kevin Kline est trop peu présent à l’écran malheureusement, Elizabeth Banks est transparente et Rachel Weisz ambiguë. En gros, ça tient la route et chacun remplit sa feuille de route.

Adam Brooks signe une réalisation assez amusante avec des petits plans et insertions bien foutues. La bande son est signée Clint Mansell (oui, j’ai été surpris aussi en voyant le nom).

Definetely, maybe fait partie de ses petites comédies romantiques un peu rafraîchissantes qui vous changeront de votre quotidien. Une bonne surprise, pas un indispensable certes, mais les amateurs du genre en auront pour leur argent.

Publicités
commentaires
  1. […] Johnny Depp (Blow), Isla Fisher (Confessions d’une accro au shopping) et Abigail Breslin (Definitely, maybe). Entre […]

  2. […] Woody Harrelson (Friends with benefits), Stanley Tucci (Julie & Julia) et Elizabeth Banks (Definitely, Maybe) (Oui, je mets plein d’acteurs pour mettre plein de rétroliens pour que vous alliez lire […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s