Dans l’épisode précédent…

De retour à l’Académie, je ne me rends très rapidement compte que si je ne suis pas dans les parages, tout part en sucette !  Dans un journal précédent, j’avais fait mention que j’étais persuadé que je devrais me frotter à Ancano, le conseiller de l’archimage, à un moment ou à un autre si je restais à l’Académie des Mages. Force est de constater que son espérance de vie vient de dramatiquement chuter vers 0.

Le jour où  Ancano s’est enfermé dans la salle avec l’Orbe de Magnus en balançant des éclairs dessus pour faire genre et en déblatérant des trucs du genre « je suis le maître du monde mwahahaha ».

Celle de l’archimage vient d’atteindre -1. On l’a retrouvé mort dans le jardin. La faute à Ancano. Je pourrais pas l’affirmer à 100%, mais vu que le décès subit et soudain du type le plus inutile de l’académie est survenu juste après que l’autre fou d’Ancano ait pris possession de l’orbe, je pense qu’on peut écarter l’hypothèse du suicide sans souci. Tout le monde est horrifiée par la mort soudaine de l’archimage. Visiblement, c’est la première fois de leur vie qu’ils voient un cadavre de magicien les professeurs… J’ai bien fait de ne pas parler de mon passe-temps qui consiste à égorger la plupart des nécromanciens qui croisent ma route.

Thofdir a beau répété que c’est très tout à fait fascinant comme situation avec un malade mental qui essaie de détruire le monde et un archimage mort, j’ai autre chose à glander que de m’extasier ou pleurer sur un cadavre. D’autant plus que la ville de Fort d’Hiver est attaquée par des manifestations étranges. On dirait des spectres de glace, mais ce ne sont pas des spectres de glace. Je suppose qu’il était trop demandé de rendre la situation réellement dramatique et épique pour justifier que je vienne en aide au pauvres villageois. Alors comme ça me soulait d’aller me battre, j’ai rien fait. J’ai laissé ceux qui voulaient en découdre et je les ai regardés depuis un toit de maison sur lequel j’avais réussi à grimper. C’est amusant, les spectres de glace qui n’en sont pas volent et pourtant ils sont incapables de venir m’attaquer alors que je suis un mètre plus haut… Je ne peux donc en déduire qu’ils avaient trop peur de se frotter au fils de dragon, à l’assassin silencieux, à la main droite de la Mort, au loup solitaire, au crépuscule des mortels… un truc du genre, je me cherche encore un nom de scène qui claque pour signer mes assassinats pour la Confrérie Noire. Pour l’instant, on m’appelle encore et toujours « le nouveau », ce qui manque singulièrement de charisme.

Pour une fois que je bosse pas ! J’ai eu le temps de bouffer, d’aller pisser et de faire un peu de correspondance pendant que les autres incapables se battaient ! Un combat mou à 2 contre 10 (oui, parce qu’il y a 6 professeurs + 3 élèves sans compter les gardes de la ville, mais même en situation de crise, les gens ont toujours de bonne excuse pour rester hors des combats qui pourraient se finir en deux temps trois mouvements).

Une fois la situation piteusement réglée par 2 professeurs… ah oui, parce que j’ai pas précisé, ils sont professeurs d’une école de magie, mais ils battent avec leurs poings ! Pas un seul n’a lancé un sort pour combattre les spectres de glace qui n’en étaient pas ! La situation réglée, on m’a dit : « Oulala, c’est la fin du monde ! Il faut aller récupérer le bâton de Magnus sinon on va tous mourir. Je sais pas trop pourquoi ce bâton, mais il porte le même nom arbitraire que l’orbe, ça doit sûrement être un indice important. Tiens toi là, t’as l’air de pas avoir de vie sociale, tu veux pas aller dans des ruines hyper dangereuses pour aller récupérer un truc qui, éventuellement, pourrait servir. » Bah voyons…

Le jour où je suis allé au Labyrinthe. Il y avait encore des fantômes pour m’expliquer le pourquoi du comment du passé des lieux alors que j’en avais rien à faire…

Comme je n’en peux plus de cette académie à la noix, j’y suis allé. Plus tôt je serai débarrassé de mes obligations envers ces incapables, plus tôt je pourrai m’occuper des choses importantes qui traînent dans mon journal.

Je suis donc allé dans un truc qui s’appelle « Le Labyrinthe ». Un endroit qui file la chocotte à tous les nordiques et qui l’évitent soigneusement. Il n’y avait rien de réellement terrifiant. Des trolls de glace ? J’en bouffe quatre par petit-déjeuner ! Des zombies qui se réveillent ? Aucun risque pour les nordiques, j’ai déjà démontré qu’ils ne s’en prenaient qu’aux argoniens de passage et depuis le temps j’ai appris à les découper en rondelles. A noter que j’ai rencontré des nouveaux spécimens… Il faudra que je fasse un recensement des espèces de zombies à l’usage de mes frères de couvée qui voudraient visiter Bordeciel.

Pour ne pas s’étendre en longueur sur des choses qui n’en valent pas la peine, j’ai tué des zombies, j’ai tué des squelettes, j’ai tué des fantômes, j’ai tué un prêtre-dragon… Tout ça les doigts dans le nez et une main dans le slibard. En voulant m’échapper, je suis tombé sur un envoyé du Thalmor à la solde d’Ancano. Je l’ai tué aussi. Personne ne veut parlementer avec moi, j’essaie même plus d’argumenter ou de raisonner les gens… si c’est sur mon chemin, je passe derrière et je tranche une gorge.

Le jour où j’ai rencontré un pote d’Ancano… Brièvement, ceci dit.

De retour à l’Académie, j’ai tué Ancano. Je vous dirais bien que Thofdir a bien essayé d’aider, mais il a passé son temps à faire croire qu’il était blessé pour rester couché et ne pas prendre au combat.

Vie et surtout mort d’Ancano. Environ deux lignes un journal d’un archimage.

Après cette victoire lamentable et sans aucun sens épique, Thofdir est venu me voir :

— Mon bon Vane Khrimson, ça fait combien de temps que vous êtes à l’Académie ?

— Une semaine, à tout casser.

— C’est tout à fait fascinant. L’archimage est mort, je propose qu’on vous nomme archimage à la place !

— Vous êtes au courant qu’il y a à peine une semaine, je suivais votre cours d’introduction pourri aux barrières.

— Vous êtes d’accord, c’est parfait !

— J’ai pas dit que j’étais d’accord, je dis que vous êtes bien trop exalté pour prendre des décisions raisonnables.

— Tenez, voilà les clés des appartements de l’archimage. Je suis bien plus vieux et expérimenté que vous pour assumer ce genre de position, mais j’ai envie de continuer à me toucher la nouille en apprenant aux 3 nouveaux élèves par an à faire des barrières absolument inutiles en combat. Félicitations !

— Vous êtes au courant que j’ai d’autres obligations et que j’ai autre chose à glander que de gérer une académie minable ?

— C’est tout à fascinant ce que vous me dîtes, mais je m’en bats l’oreille. De toute façon, autant vous le dire tout de suite : vous ne serez jamais payé, on ne vous demandera jamais votre avis pour rien vis-à-vis de l’école ou son avenir, on vous demandera même pas de signer un papelard pour changer la bouffe de la cantine et on vous donne juste ce titre honorifique pour que ça fasse pas désordre une académie de mages sans archimage. Voilà votre jolie robe ! C’est la même que l’ancien archimage, d’où les taches de sang.

— Mais je suis un assassin, pas un mage ! Que voulez-vous que je fasse d’une robe qui ne m’accorde aucune protection si je rate mon backstab et que je me prends un coup d’épée à deux mains en travers de la gueule ?

— Et bien relancez un dé à vingt faces et vérifiez votre bonus de TACO ! Sur ce, je vais faire la sieste, comme tous les professeurs ici !

Bref, je suis archimage.

Je suppose que mon père serait fier de moi… C’est déjà ça… Maintenant, je ne viendrai plus jamais dans cet académie ! Cette fois, je le dis, je le fais !

Ah ! Que j’oublie pas les psijiques qui sont venus récupérer l’orbe en disant des conneries prophétiques comme « L’humanité n’est pas encore prête pour un tel fardeau, on vous récupère ce truc encombrant. Vous comptiez pas vous en servir comme presse-papiers j’espère… »

Publicités
commentaires
  1. Jaessa dit :

    Me suis fait refoulée comme une malpropre tout ça parce que j’suis pas foutu d’apprendre un sort d’atronach…C’est ridicule 😀

    J’ai pas mal avancé cela dit, suis niveau 20 😀 Mais suis toujours pas allée voir les Barbes Grises. Je voulais y aller et puis…Me suis perdue en forêt (un comble pour un elfe des bois quand même). Me suis retrouvée dans une grotte, embauchée de force par une bonne femme qui voulait le trésor et qui a fini empalée sur un piège (je l’ai même pas poussé!).

    J’aime ma vie en Bordeciel 😀

    • Oliver Castle dit :

      Niveau 20 et toujours pas de Grises-Barbes ? Pas mal, ceci dit (et tu peux pas savoir) ça me semble dommage car ils t’apprennent à utiliser ton thu’um et te donne des cris qui rendent bien service en combat ou en exploration (atteindre des alcoves inaccessibles pour trouver une potion de soin que t’en as déjà 15, par exemple, ou atteindre un bout de plate-forme inaccessible et allumer un boss qui comprend pas ce qui se passe et qui a beau s’exciter, il viendra pas te chercher).

      J’ai pas dû encore la trouver cette vieille en question… enfin pour l’instant, je suis full Mass Effect et revenir sur skyrim va être dur (parce que SPOILER: Mass Effect 3 est une véritable tuerie !)

  2. Jaessa dit :

    J’ai pas fait le 1 ni le 2. ^^ » Rah puis faut toujours que je continue The Witcher 2…Et quelques autres titres. Vais jamais y arriver.

  3. Jaessa dit :

    Arf ça va pas m’aider à me motiver ça x)

  4. […] Journal en Bordeciel #11 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s