Behind Closed Doors: Jean-Claude Van Damme

Publié: 15/12/2011 dans Télévision
Tags:, , ,

Behind Closed Doors: Jean-Claude Van Damme est une télé-réalité proposé par je ne sais quelle chaîne câblée (E! ?) américain et propose de suivre les muscles de Brussels dans son intimité la plus profonde pendant 6 mois.

Je ne suis que vaguement l’actualité de la star préférée de ma jeunesse. Mais après avoir vu Assassination Games, où j’appris dans le même temps que 1. Jean-Claude Van Damme continuait de faire des films fauchés et que 2. Jean-Claude Van Damme avait une fille, je me suis posé la question de savoir ce que devenait l’acteur.

Et donc, je suis tombé par hasard sur ce show. Curieux de nature, j’ai regardé les 8 ou 9 épisodes pour comprendre ce que ça faisait d’être Jean-Claude Van Damme. Bien sûr, je ne vais pas spécialement vous encourager à regarder les épisodes, mais les curieux et fans pourront toujours s’y intéresser.

Qu’ai-je donc appris sur la star qui mérite d’être partagé ? Rappelons qu’il s’agit d’une télé-réalité, avec ce que ça comporte comme coupes franches, montages particuliers et duplicité des intervenants entre envie de se dévoiler et celle de paraître sous leur meilleur jour.

  • Jean-Claude Van Damme adore les chiens. Les chiens, c’est sa grande passion. Dès qu’il trouve un chien dans la rue, il le recueille, l’envoie chez le véto, dort avec lui et l’amène ensuite dans son refuge en Belgique. Réellement, ça m’a surpris. Ses chiens, c’est comme des enfants. Il aime tellement les chiens et il est tellement blindé de thunes qu’il va faire aménager une maison entière pour ses chiens. Rien que pour eux ! La retraite de JCVD est toute trouvée : sauveur de chiens éclopés.
  • Jean-Claude Van Damme est malade. Pas gravement, je vous rassure. Mais il doit prendre nombre de cachets pour pondérer son humeur au quotidien et modérer ses sauts vers les extrêmes. Cyclothymique ? Peut-être. En tout cas, ça explique nombre de choses, y compris dans les hauts et les bas de sa carrière et la facilité dans laquelle il a pu se jeter dans la drogue, briser ses mariages et compagnie. Par simple envie de satisfaire l’état du moment.
  • Bon, Jean-Claude Van Damme est peut-être malade, il prend peut-être des cachets, mais ça ne l’empêche pas de faire la fête et de picoler jusqu’à pas d’heure. Il a des amis partout dans le monde, amis qui lui organise des petites soirées qui n’en finissent plus où pleuvent l’alcool et des demoiselles des pays de l’Est (parce que ses amis vivent surtout dans les pays de l’Est, voyons, n’y voyez aucun amalgame facile). On apprend dans le même temps que la star belge aime faire la fête, fort et longtemps mais que le revers de la médaille, c’est que ça fatigue et que tout le monde le reconnaît. Et ça, ça le fatigue. JCVD aimerait bien passer une soirée au Folies Bergères sans être continuellement agressé pour une photo…
  • Jean-Claude Van Damme porte en permanence une casquette estampillée JCVD. Au cas où les 3 personnes au fond des Folies Bergères ne l’aient pas reconnu.
  • Jean-Claude Van Damme passe sa vie en voyage. Entre un tournage en Bulgarie, ses chiens et ses parents en Belgique, sa femme à Los Angeles, ses amis en Russie, ses invitations sur des plateaux de télé, ses participations à des films en caméo, il vit littéralement à l’hôtel. Son statut de star lui permet d’exiger des caravanes top luxueuses, mais il dort à l’hôtel. Il use une quantité de carburant hallucinante en avion et voiture et pourtant il tient des discours cohérents sur la planète qui se meurt…
  • Jean-Claude Van Damme se confie sur son passé, sur ses fugues la nuit pour aller à l’église et avoir la révélation de Dieu qui lui dit de faire star de cinéma. D’ailleurs, ça le fait pleurer. JCVD est un grand sensible en fait. Et il peut avoir des discours cohérents quand on ne coupe-colle-monte pas ses interviews pour le rendre rigolo.
  • Jean-Claude Van Damme a été dans une autre vie champion de karate. Un vrai champion. Médaillé et tout le toutim. Avant de devenir un acteur reconnu (petite note au passage : le premier film de JCVD quand il parle de JCVD, c’est Bloodpsort… il oublie systématiquement Monaco Forever ou Karate Tiger), il avait une vraie vie saine, il avait un but. Depuis la drogue et le star system, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Alors Jean-Claude Van Damme a décidé de frapper un grand coup. Jean-Claude Van Damme va remonter sur le ring, contre un champion olympique de kickboxing. A 50 ans passés, avec une vie faite de soirées sans fin, d’alcool, de voyages éreintants, et sans aucun entraînement, il a décidé qu’il montrerait à tout le monde qu’il n’est pas mort et qu’il peut défoncer un asiatique qui mange trois haricots par jour et défonce des piliers de bétons du tibia (oui, c’est une référence à Kickboxer, mais on n’est pas loin de la vérité). Ce challenge, c’est aussi ce qui fait pleurer JCVD. Comme Dieu. Comme la planète. Vous allez devoir supporter ses entrevues avec le médecin, avec son ancien coach, avec des avocats et compagnie. Toujours est-il qu’à l’heure, il n’est toujours pas monté sur le ring…
  • Jean-Claude Van Damme a une famille. Il est très proche de son fils, de sa femme (femme qui a le droit a ses moments à elle où elle va montrer leur ancienne maison, le diner où ils ont eu leur premier rendez-vous… bref, de la séquence émotion), de ses chiens, de ses parents, de sa fille. D’ailleurs sa fille s’entraînait pour passer les castings du prochain Mortal Kombat, car elle en a marre d’avoir des rôles où elle ne parle pas. Pour information, nombre de petits coquinous arrivent sur mon site en cherchant Bianca Van Damme dans leur moteur de recherche favori : sachez que cette demoiselle à la plastique fort agréable m’a l’air particulièrement idiote et déphasée…
  • Jean-Claude Van Damme a un emploi du temps tellement chargé avec ses fêtes et ces chiens qu’il n’a pas le temps d’apprendre ses textes. Quand c’est pour un caméo dans un film russe, on le briefe vaguement sur ce qu’il doit dire et il improvise. Quand c’est pour un film où une pub, il lit des petits mots ingénieusement placé par l’équipe technique. Mais JCVD a une mauvaise vue, ça complique les choses. Et il s’énerve aussi quand il n’arrive pas à lire correctement son texte. Petite parenthèse, ce documentaire m’a permis de comprendre pourquoi son dernier film était pas terrible. Le tournage est tellement découpé pour coller à son emploi du temps qu’il se passe des jours (semaine ?) entre les fois il endosse son rôle. Forcément, ça ne doit pas aidé à être dans son personnage. Ceci expliquant sûrement cela.
  • Jean-Claude Van Damme est un personne terriblement attaché à son physique. Entre teinte de cheveux, maquillage particulier, lunettes, et compagnie, la véritable obsession de JCVD, c’est de paraître nettement plus jeune que ses 50 ans. La peur de vieillir, la peur d’être has-been, le narcissisme… je ne sais pas. C’est dommage, fallait pas faire une télé-réalité, j’ai envie de dire.
  • Jean-Claude Van Damme est un gros déconneur.
  • A part ça, Jean-Claude Van Damme achète des appartements, promène ses chiens au bord de la mer, se plaint de ses genoux qui le font souffrir, répète à qui veut l’entendre qu’il est prêt à remonter sur le ring, est furieux contre ceux qui ne sont pas d’accord, et j’en passe.

Behind Closed Doors montre surtout Jean-Claude Van Damme pour ce qu’il est : un homme pétri de paradoxes, mais un homme. Et c’est déjà pas mal.

Publicités
commentaires
  1. Vinsymbol dit :

    Te voila devenu le spécialiste français officiel de JCVD.

  2. […] les scénarios des films qu’il produit. Mais comme j’ai regardé le documentaire Behind Closed Doors, je sais que l’acteur tourne une semaine, se casse 1 semaine faire une pub au Japon, revient […]

  3. […] Je ne parlerai même pas des lunettes de soleil qu’il porte tout le temps, parce que – moi, je sais, j’ai vu sa télé-réalité – monsieur JCVD ne veut pas qu’on voit qu’il vieillit avec ses pattes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s