Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull

Publié: 31/10/2011 dans Cinema
Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (Indy 4 dans la suite de l’article) est un film réalisé par Steven Spielberg (Minority Report), d’après une histoire de Georges Lucas (Star Wars: The Phantom Menace), avec Harrison Ford (les autres Indy), Cate Blanchett (Hanna) et Shia LaBeouf (Transformers).

1957. Indiana Jones a 58 ans, il continue de parcourir le monde tout en étant professeur à mi-temps. Sa dernière aventure va le mener en Amérique du Sud, à la poursuite d’un crâne de cristal, tout en étant poursuivi par des soviétiques méchants qui en veulent aussi à ce crâne. Il rencontrera en route son ex-petite amie et son fils. S’en suit les habituelles péripéties du genre aventure avec beaucoup de toiles d’araignées, de tombeaux, de squelettes et d’indigènes divers et variés jusqu’à un climax final pour le moins particulier.

Voilà, voilà… Hollywood et ses billets verts ont encore frappé et le corps de la victime n’est pas beau à voir. Littéralement. Comme d’habitude, on m’avait dit :

Ne regarde pas le dernier Indy, c’est une bouse monumentale !

Sauf que j’aime bien me faire mon avis et que si j’en restais à écouter ce qui se dit sur les films, on penserait tous la même chose de Twilight. J’ai donc regardé le dernier film d’Indiana Jones… Et j’ai pleuré des larmes de sang. La faute à une personne, toujours la même.

Georges Lucas !

Non content d’avoir pourri Star Wars, il récidive avec Indy.

Si l’idée originelle du come back de l’aventurier au fouet est louable et à mettre au crédit de Harrison Ford lui-même, le désastre qui l’entoure est, de mon point de vue, à mettre sur le dos de la personne qui a pondu cette histoire d’extraterrestres. Georges Lucas. J’ai compté pas moins de 8 scénaristes dans la genèse du scénario du film. Huit ! Avant d’arriver à ce produit « fini ». Combien d’entre eux ont dû s’arracher les cheveux avec l’histoire de Lucas pour vomir un scénario potable ? Visiblement aucun… et tous ceux qui ont été viré du projet l’ont sûrement été après avoir eu la décence d’aller voir le patron pour lui dire que c’était de la daube en spray son idée.

Entendons-nous bien, je n’ai rien contre les extra-terrestres. J’ai regardé et j’adore X-Files comme tout le monde et je sais même que hors grand écran Indy est allé se frotter aux aliens. Après, il faut remettre les choses dans leur contexte : Indiana Jones, pour le grand public, ne fraie pas avec les extra-terrestres ! Indy, il a un fouet, il a peur des serpents, il emballe la nana de service et au mieux il flirte avec le fantastique dans un contexte historico-mythologique.

Première erreur donc, les extra-terrestres. Qui justifient les crânes de cristal. Honnêtement, la mythologie Maya est assez riche avec ou sans les crânes pour pondre une bonne histoire. Mais non ! C’était sûrement trop compliqué de faire son travail de recherche en amont comme tout bon scénariste, autant mettre des extra-terrestres de suite, le public saura mieux apprécié !

Deuxième erreur, son fils. Déjà, Shia Labeouf, c’est un peu une grosse blague d’acteur. Autant dire que sa prestation frôle le risible ! Limite Transformers fait mieux sur son CV…

Mais ma bonne dame, vous comprenez bien, le Harrison, il est plus tout jeune là. Et si on veut pouvoir continuer de sucer la licence Indy, c’est beaucoup plus simple d’introduire son fils qui s’appelle pareil ! Comme ça, c’est lui qui reprend le flambeau pour concurrencer la licence Benjamin Gates ou l’arrivée prochaine d’Uncharted au cinoch’ !

Ah bah oui, vu sous cet angle, ça se comprend !

Il n’empêche que Papy Ford avait suffisamment la classe pour porter le film tout seul – sans supprimer toutes les blagounettes sur son âge – et s’affranchir d’un sidekick inutile. D’autant plus que c’est lui qui fait la plupart de ses cascades.

Donc ! Le scénario est bidon. Les personnages secondaires sont bidon (à l’exception de Marion, qui avait été caractérisée dans le premier film). Cate Blanchett sauve du fiasco total son personnage avec une prestation à la hauteur de son talent. La réalisation reste du Steven Spielberg propre et on n’en attendait vraiment pas moins de lui.

En d’autres termes, et au contraire de Twilight, je n’ai rien pour sauver ce film. L’intro dure des plombes pour bien rappeler à l’américain moyen qui a séché ses cours de lycée que 1957 c’est la guerre froide et une tension nucléaire omni-présente. Le milieu dure des plombes et manque carrément de souffle aventurier. Le dernier acte et son délire de science-fiction est juste une torture.

LaBeouf a signé son contrat de « Fils de » avant même de lire le scénario… Une huitaine de scénaristes pour réussir à accoucher d’une version vaguement drôle d’une histoire à pleurer depuis 1997… Et Steven Spielberg qui sort en interview des « Je n’aimais pas beaucoup cette histoire d’extra-terrestres, mais je fais confiance à mon meilleur ami et je n’interviens pas dans ses décisions » qui fait hurler le fan d’Indy que je suis et qui a grandi avec. Mr Spielberg, nous avons sûrement des conceptions différentes de l’amitié, mais il me semble de bon ton que des meilleurs amis se disent en toute honnêteté quand ils font respectivement de la bouse afin de se remettre sur de bons rails.

J’ai envie de dire C.Q.F.D. tant ce film n’aurait jamais dû se faire comme il a été fait.

Indy 4, c’est juste ça : de la bouse. De la bouse intergalactique au regard de son scénario. Allez plutôt regarder Twilight, tiens !

Publicités
commentaires
  1. Jaessa dit :

    J’ai tellement, tellement, tellement pleuré aussi…Rien que d’y penser tiens, j’vais retourner pleurer.

  2. […] Hanna est un film réalisé par Joe Wright (Orgueil et Préjugés), sur un scénario de Seth Lockhead, avec Saoirse Ronan (Lovely Bones), Eric Bana (Hulk) et Cate Blanchett (Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal). […]

  3. […] éponyme, avec Daniel Craig (La Boussole d’Or), Olivia Wilde (Time Out), Harrison Ford (Indiana Jones 4, oui, j’ai honte mais je n’ai que ce film pour des rétro-liens) et Sam Rockwell […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s