Whip It est un film produit et réalisé par Drew Barrymore (ET) avec Ellen Page (Juno), écrit par Shauna Cross d’après sa propre nouvelle.

Bliss est une lycéenne un peu exclue sur les bords et complètement au milieu, un brin rebelle, avec un désir d’échapper à l’attraction d’une ville paumée dans le Texas et une mère envahissante, perfectionniste et à la vision du monde étriqué qui la traîne de concours de beauté en concours de beauté. La vie de Bliss va changer le jour où elle va découvrir puis faire partie d’une équipe de Roller Derby…

Woah ! Pitch en deux phrases, c’est rare !

Pour ceux comme moi qui n’aurait aucune idée de que c’est le roller derby, il s’agit d’un vrai sport (quoique un peu underground) né dans les années 60 avec le mouvement féministe et popularisé dans les années 90 avec la résurgence du mouvement punk. Il est exclusivement féminin et mêle coup bas, vitesse, tatouages et punk attitude. Ça se joue par équipe, avec des patins à roulettes, sur un ovale et si vous voulez en savoir plus sur les règles, la première chose à faire est de regarder le film, puis d’aller sur Wikipédia.

Whip It a la saveur d’un film d’indépendant, le casting d’un film indépendant, la bande son d’un film indépendant, la richesse d’un film indépendant, mais c’est produit par la FOX. Du coup, ce n’est pas un film indépendant. Il a fait un pseudo-bide au box office et c’est bien dommage. Car Whip It (pour une fois, pas trop bêtement nommé Bliss en France pour pouvoir échapper au catastrophique ça roule…) est un excellent petit film sur l’adolescence.

Bien évidemment, on brosse pas mal de thématiques relatives au teen movie mais ceux qui ne supportent ce genre devrait néanmoins être conquis par la rébellion de Bliss. Passage à l’âge adulte, premiers émois amoureux, découverte puis attrait puis désillusion de l’indépendance, conflit avec les parents, que vais-je faire de ma vie… tout y passe ! Des incontournables que l’on a déjà vus traités un certain nombre de fois sur grand écran, mais – comme je dis toujours – peu importe de re-sucer des thèmes éculés tant que c’est bien fait.

Et comme c’est bien fait, aucune raison de se priver. Bon, évidemment, ça ne réinvente pas la roue non plus et on n’est pas à l’abri de quelques clichés générationnels comme le rocker en slim noir, le clash avec la BFF, la mère psychorigide façon années 50… Honnêtement, j’ai passé outre en regardant le film, preuve que ça ne dérange pas quand on est dans le trip.

Par contre, en y réfléchissant un peu, ça n’aurait pas été stupide de placer l’intrigue dans les années 60 et non 90… mais comme c’est tiré une histoire quasi-autobiographique de Shauna Cross…

Côté casting on retrouve la grande habituée des rôles d’adolescente un peu mal dans leur peau et complètement rebelle (non, pas Kristen Stewart… l’autre) : Ellen Page. Ceux qui ont vus ses films savent qu’elle n’a plus grand chose à prouver dans ce registre. Tout le reste sur casting suit la tendance. On appréciera que Drew Barrimore ait passé plus de temps derrière la caméra que devant (les traumatisés de Charlie’s Angels me comprendront…).

Pour une première réalisation, c’est plus que bien ! Entre cinéma populaire et cinéma indé intimiste (comprendre « centré sur les émotions et tourments du protagoniste »). Peut-être un peu trop propre dans les scènes de derby, mais on ne va pas chipoter, on est là pour se faire plaisir. Et comme je suis tout de même assez fan des films de sports, quand ils sont mélangés à des teen-movies, je ne boude absolument pas mon plaisir.

Côté bande son, on lorgne côté film indé, donc musique indé avec au hasard et dans le désordre : Radiohead, Ramones, The Strokes, Clap your hands and say yeah, The Breeders… Bref, une bande son de qualité.

Whip it est un film très girl power, qui pue la sueur et le mascara. Et ça, j’aime bien ! Chaussez vos patins Barbie et allez-y !

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s