Leap Year

Publié: 20/09/2011 dans Cinema
Tags:, , , , , ,

Leap Year est un film réalisé par Anand Tucker, écrit par les scénaristes du très moyen Famille à Louer et du très conventionnel Le Témoin Amoureux, avec dans les rôles titres la très charmante Amy Adams (Il était une fois, j’ai honte de ne citer que ce film d’elle – qu’est-ce que je ne ferais pas pour vous emmener partout dans mon blog… je pourrais même citer un obscur épisode de Buffy, tiens !) et le très sémillant Matthew Goode (The Watchmen, que je n’ai même pas chroniqué… j’ai vraiment honte)

Anna est une New-Yorkaise légèrement psychorigide sur les bords, elle vit avec Jeremy depuis quatre ans et file un bonheur parfait. Il ne lui manque qu’une seule chose : une bague au doigt. Qu’à cela ne tienne, elle décide de prendre le taureau par les cornes et de faire elle-même la demande en mariage. Et comme elle est un peu une romantique traditionaliste aussi sur d’autres bords, elle ne peut le faire qu’en Irlande, qu’au 29 février. Ça tombe bien, Jeremy est justement en Irlande pour un colloque de chirurgiens ! Mais rien est aussi simple, son avion est détourné et elle va se retrouver dans la pampa irlandaise quémandant de l’aide à qui veut bien… Qui veut bien s’appelle Declan, il est patron d’un bar et il a besoin d’argent !

Encore une comédie romantique à mon actif. Si j’étais scénariste à Hollywood, je crois que je serai catalogué dans ce créneau et que personne ne prendrait au sérieux mes scripts de science-fiction. Peu importe. Pour Leap Year, j’assume complètement le fait que c’est uniquement Amy Adams qui m’ait attiré vers ce film. Pour deux raisons :

  1. C’est la prochaine incarnation de Lois Lane à l’écran et je dois bien m’habituer au fait qu’elle ne sera pas brune mais rousse, non ?

Je ne vais pas vous la faire à l’envers, Leap Year est une pierre de plus lancée dans l’étang des comédies romantiques : ça fait un peu de vaguelettes, mais on n’en entend plus parler une fois que c’est au fond. Le film ne révolution absolument pas le genre, il se contente simplement de suivre la recette ultra calibrée made in Hollywood. C’est bien simple, je pense que les scénaristes avec une petite feuille de route et la rayait au fur et à mesure qu’ils avançaient :

  • Avoir une héroïne mignonne, douée dans son boulot mais un peu cruche : check
  • Avoir un mâle dominant bourru : check
  • L’héroïne fait une gaffe pour se faire détester mâle : check
  • Les faire s’embrasser contre leur gré : check
  • Les faire dormir ensemble contre leur gré : check
  • Les faire se chamailler en permanence : check
  • Le mâle prend la défense de l’héroïne contre des petites frappes : check
  • Instaurer un triangle amoureux foireux : check
  • Et ainsi de suite : check

Alors les amateurs sont en terrain connu et ultra-balisé. Ceux qui détestent ne regarderont même pas ! Peut-être qu’ils préféreront un film comme Dark Floors ou Time & Tide ? (Qu’est-ce que je peux être fourbe avec mes retro-liens !)

Donc Leap Year se regarde comme on mange un pot de glace : ça coule tout seul, c’est sans surprise mais ça fait du bien. Amy Adams est toute mimi et ravit les mirettes de part sa simple présence candide à l’écran. Sa dynamique de couple faussement « je t’aime moi non plus » avec Matthew Goode fonctionne sans problème. On apprécie grandement le fait que l’intrigue délaisse Manhattan pour les magnifiques paysages d’Irlande. Quelques dialogues font sourire au milieu de scènes ou d’interrogations existentielles bien clichées (« oh mon dieu, mais des fois, ne pas être une psychorigide qui veut contrôler sa vie et celle des autres, c’est cool »).

A réserver aux hardcores du genre romcom, aux amoureux d’Amy Adams et de l’Irlande. Et aux cœurs d’artichaut comme moi. Car sans la jolie rousse et le côté carte postale, on fait face à un film subjectivement sympa mais à l’intérêt objectivement limité. Et avec un peu de chance, vous serez allés lire 5 autres articles dans la foulée !

Publicités
commentaires
  1. […] Cleaning est un film réalisé par Christine Jeffs, écrit par Megan Holley, avec Amy Adams (Leap Year), Emily Blunt (L’Agence) et Alan Arkin (Little Miss […]

  2. […] of Steel est un film réalisé par Zack Snyder, avec Henry Calvill, Amy Adams (Leap Year), Michael Shannon (Premium Rush), Kevin Costner (Waterworld), Russel Crowe (Gladiator), Diane Lane […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s