Adventureland est un film indépendant, écrit et réalisé par Greg Mottola (derrière la caméra de SuperBad) avec Jesse Eisenberg (vu dans Zombieland ou The Social Network) et Kristen Stewart (vue dans la saga Twilight).

1987, James vient de finir ses études. Il avait prévu de se faire un méga tour d’Europe avec son pote pour vivre l’expérience de sa vie, avant d’échouer à New York pour continuer l’université. Seulement voilà, il est fauché comme les blés, ses parents aussi après le licenciement de son père. Une seule solution pour mettre un peu d’argent de côté et l’année à venir : aller travailler à Adventureland, le parc d’attraction miteux du bleb où il vit. C’est là-bas qu’il va rencontrer Em’, une fille à problème, qui constitue inévitablement l’enjeu amoureux de l’histoire. James va finalement apprendre qu’il n’est pas forcément nécessaire d’aller en Europe pour vivre l’expérience de sa vie.

Premier essai d’écriture du réalisateur, ce film est une semi-autobiographique de l’été qu’il avait passé dans un parc d’attraction. Et dès lors qu’un récit s’inspire de fait réel, il gagne en profondeur et en justesse. C’est sûrement pour cette raison que j’aime ce film, pour le caractère vrai des personnages principaux, pour le côté torturé d’adolescents complètement paumés qui cherchent, du haut de leurs 18 ans, un sens à tout ce bordel qu’on appelle la vie.

Evidemment, le script reste dans le chemin balisé des thèmes du passage à l’adulte et de la comédie romantique ; mais bien exécuté, il n’y a rien à redire dessus. Ça fonctionne parfaitement. On s’attache aux personnages, à leurs problèmes, à leurs envies. Touchant. Voilà, le mot juste pour décrire ce film. Et si un film me touche, foncièrement il a gagné son pari. Notons qu’il été nominé pour le Independent Spirit Award, catégorie Meilleur Scénario, mais qu’il ne l’a pas reçu, au profit d’un film dont je parlerai un autre jour. Les esprits chagrin trouveront la fin un peu facile, de mon point de vue, c’est la fin que j’attendais…

Jesse Eisenberg n’a plus vraiment de choses à prouver pour ceux qui l’ont vu dans The Social Network et se glisse parfaitement dans la peau de l’adolescent exclu qu’on a tous plus ou moins été. Ryan Reynold (a.k.a. l’erreur de casting dans le film Green Lantern) est bon dans son rôle d’antagoniste gentil, tombeur de ses dames, qui cache son malheur derrière son sourire enjôleur. Et Kristen Stewart a su parfaitement retranscrire le côté « j’ai du apprendre à mûrir avant mon âge » et jeune fille perturbée et attachante. Dans tous les cas, les acteurs savent parfaitement naviguer entre humour et gravité, servant des prestations à l’écran tout à fait justes. 

J’en profite pour faire une parenthèse pour les mauvaises langues. Oui, Kristen Stewart, c’est la Bella de la saga Twilight. Mais, et croyez-moi que j’en suis le premier surpris, pour l’avoir dans plusieurs autres films c’est une excellente actrice ; mieux c’est une actrice que j’adore tout particulièrement ! (Et par seulement parce qu’elle est mignonne.) Si tout ce passe bien, vous en re-boufferez dans d’autres chroniques ciné.

Comme tout film indépendant qui se respecte, la musique tient ici un rôle très important et accompagne l’histoire comme un personnage à part entière. Je peux vous dire que le Satellite of Love de Lou Reed ou le Pale Blue Eyes des Velvet Underground vont résonner longtemps dans vos oreilles quand vous repenserez à ce film. J’ai cité Lou Reed et les Velvet, je pense que je n’ai pas besoin de réellement m’étaler sur la qualité de la BO…

Chronique d’une époque nostalgique filmée avec tendresse, Adventureland est un film touchant et attachant qui n’a pas connu la vie qu’il aurait dû avoir (pas de sortie au ciné, pub DVD inexistante, etc.). Certes, il s’agit d’un teen movie et c’est un genre si particulier qu’il est facile de tomber dans de la parodie ou le copier-coller ; mais quand il est bien écrit, réalisé et joué, il serait stupide de passer à côté. Un seul conseil : jetez-vous dessus !

commentaires
  1. Kyalie dit :

    En effet, j’ai également une très bonne opinion de Kirsten Steward, ne serait-ce que grâce à la façon dont elle a envoyé chier les médias pendant Twilight, ce qui montre un vrai courage à mon avis tant beaucoup l’ont du coup taxée d’arrogance et de condescendance.
    Bref, Twilight c’est de la merde en barre, j’avais envie de baffer Bella dans le seul de la série que j’ai vu, mais j’aime bien l’actrice malgré tout.

    • Oliver Castle dit :

      Tu vas être heureuse d’avoir au moins deux autres chroniques de films avec Mlle Stewart dans les jours à venir alors !

      En ce qui concerne Twilight, j’ai presque envie de faire un article sur le premier film qui, de mon point de vue, est moins dégueulasse que ce qu’on peut bien en dire. Il est pas parfait, mais c’est un bon teen movie sauce 2000 avec supplément ail & oignons.

  2. […] un scénario d’elle-même et le livre autobiographique de Cherry Curry, avec Kristen Stewart (Adventureland, In the land of Women) et Dakota Fanning (Twilight), produit entre autres par Joan […]

  3. […] Runaways «… on In The Land Of WomenThe Runaways «… on AdventurelandKyalie on Ergo Proxy Archives Choisir un mois octobre 2011  (11) septembre 2011 […]

  4. […] Friends est un film de Roger Kumble (Cruel Intentions), avec Ryan Reynolds (Adventureland), Amy Smart (Mirrors) et Anna Faris (Scary […]

  5. […] on Green LanternJust Friends «… on MirrorsJust Friends «… on AdventurelandOliver Castle on Earth One: Superman Vol.1 Archives Choisir un mois octobre 2011  (19) […]

  6. […] spécialement une dent contre lui, puisqu’il montre qu’il peut faire du bon travail (Adventureland) mais dans ce film, il m’a insupporté au […]

  7. […] moments de pudeur que j’apprécie dans une comédie romantique, un peu à l’image de Adventureland par exemple, même si les deux n’ont pas grand chose à […]

  8. […] et le Chasseur est un film réalisé par Rupert Sanders avec Kristen Stewart (Adventureland), Chris Hemsworth (Thor) et Charlize Theron (Prometheus) sur un scénario dont la meilleure partie […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s