La saison des séries US vient de se terminer, ou presque ; vous vous demandez ce que vous allez faire en attendant le retour de l’ultime saison de Smallville (il nous l’ont promis : la dixième, c’est vraiment la dernière). L’été va vous paraître bien long alors vous cherchez un substitut, de préférence un substitut que vous auriez loupé cette année et que vous pourriez suivre l’année prochaine (parce que vous en avez assez des shows qui dont on annonce l’arrêt au moment où vous le commencez).

L’Asylum vous propose sa dernière découverte : Community. Et c’est une vraie petite pépite à savourer. D’ailleurs, je n’hésite pas à le dire, c’est mieux que How I Met Your Mother et mieux que The Big Bang Theory ! J’avale les épisodes les uns après les autres en alternance avec Lost (dont je n’ai encore reçu aucuns spoilers, ce qui m’étonne presque…)

Jeff est un avocat dont on a retiré une licence quelques frauduleuse, il se voit donc obligé de retourner à l’université, dans les seules qui acceptent ceux qui veulent s’offrir une nouvelle vie ou ceux pas assez bon pour entrer dans les « prestigieux » : les community colleges. Alors qu’il essaie de draguer une étudiante, Britta, il se retrouve embarquer dans une histoire de groupe de travail d’espagnol avec 5 autres paumés : Britta la rebelle un peu écolo, Annie la sainte-nitouche, Abed le geek autiste, Pierce le sexagénaire à l’ouest, Troy le sportif malheureux et Shirley la mama black. Chacun va apprendre ou ré-apprendre ce que la vie au contact des autres…

Et l’oscar de la catch-phrase la plus minable pour conclure un synopsis me revient de droit.

Créée par Dan Harmon, Community dépeint la vie 7 personnages tous plus ou moins barrés les uns que les autres au milieu de la jungle des études supérieurs et d’autres personnages vraiment à l’ouest (mention spéciale pour Señor Chang dit El Tigre alias Ken Jeong que vous avez pu voir dans Very Bab Trip comme le mafieux borderline). Tout se voit forcément exagéré mais le tour de force de Community réside dans la justesse des personnages et de leur lente évolution au fil des épisodes et au contact des autres. Là où The Big Bang Theory ou Mon Oncle Charlie se complaisent à figer les personnages pour que le public s’y retrouve, Community les fait petit à petit avancer (et il y a beaucoup de boulot pour certains).

Très bien écrite, la série glisse de-ci de-là nombre de petites références qu’il est amusant de noter.

Les connaisseurs retrouveront Joel McHale (The Informant, Pushing Daisies) as Jeff, Alison Brie as Annie (Mad Men).

Community est mon coup de coeur du moment, j’ai envie de le faire partager.

Pour information, la plage horaire de The Big Bang Theory a été déplacé pour se retrouver face à Community, le message est subtil mais, quand on connait les rivalités entre réseaux télévisés aux US et la popularité de Sheldon, il semble plutôt évident quand à la qualité du show de Dan Harmon… En espérant que ce changement ne tue pas Community.

Désolé pour la qualité de la vidéo, mais c’est le plus représentatif que j’ai trouvé pour vous aider à mettre un pied dans la série comique de l’année.

Publicités
commentaires
  1. gg dit :

    cela a l’air sympa! merci!! ^^

  2. fenrhyr dit :

    Ca l’est ! Regardez tous Community ! (je dispense déjà la bonne parole dans le bureau)

  3. […] fini Community. Je confirme mon appréciation de mon article de jeudi et ne peut que réitérer mon conseil. A noter que l’épisode 24 est absolument énorme et la […]

  4. […] laconique de John Hughes, le premier épisode de la géniale et trop méconnue série Community lui est dédié et un hommage à The Breakfast […]

  5. […] The Box est un film écrit et réalisé Richard Kelly (Donnie Darko), d’après une nouvelle de Richard Matheson (Le jeune homme, la Mort et le Temps, La Maison des Damnés) avec Cameron Diaz (Bad Teacher), James Marsden (X-Men), Frank Langella (Superman Returns) et Gillian Jacobs (Community) […]

  6. […] pas du tout suivi Glee mais que j’apprécie la façon dont on s’en moque dans Community. A l’époque, j’avais apprécié Nip/Tuck, même si comme la plupart des séries à […]

  7. […] déception, la quatrième saison de Community. Je n’en attendais rien après que le show-runner Dan Harmon fut viré comme un malpropre de […]

  8. […] Et pourtant. Et pourtant ça marche ! La sitcom est loin d’être aussi inventive que Community mais elle a su apporter au genre "série mettant en scène des amis pour la vie" un vent […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s