La Traversée du Temps

Publié: 29/05/2010 dans Anime, Cinema
Tags:, , , , ,

En Anglais, The Girl Who Leapt Through Time. En Japonais, Toki wo Kakeru Shōjo. Parce qu’il est toujours plus classe de désigner un film d’animation japonais par le titre japonais. Genre Mononoke Hime au lieu de Princesse Mononoke ou bien Kaze no Tani no Naushika à la place de Nausicaä de la vallée du vent.

Sortie en 2006, La Traversée du Temps est, de mémoire, la première réalisation de long métrage de Mamoru Hosoda qui a fait ses armes à la Toei (notamment sur des épisodes de Dragon ball Z) puis chez Ghibli. A la maîtrise d’ouvrage, on retrouve Mad House, l’actuel numéro 2 derrière le Studio de Miyazaki.

Makoto est une lycéenne comme les autres. Elle est quasiment toujours en retard, n’est pas très douée eux études , et n’a vraiment que deux amies. Un jour, elle découvre le pouvoir de traverser dans le temps et se déplacer ainsi sur sa ligne de vie tout en gardant sa mémoire. Elle va petit découvrir les responsabilité qu’implique ce pouvoir (car un grand pouvoir implique de grandes responsabilités et c’est pas Spiderman qui dira le contraire). Elle est guidée par sa tante qui semble mystérieusement en connaître long sur le sujet…

Il s’agit en fait de la suite d’une nouvelle de Yasutaka Tsutsui, hyper culte au Japon et adaptée des dizaines de fois. Cette nouvelle racontait d’ailleurs les histoires de la tante susnommée, chose absconte pour qui ne connait pas la nouvelle en question (mais ne ruine absolument pas le plaisir du film).

L’anime a reçu pléthore de prix et de critiques dithyrambiques partout dans le monde (phrase compte triple au Scrabble). Et pourtant, je vois que je n’en avais jamais entendu parler… Alors comment en suis-je arrivé à le regarder ? Tout simplement quand je suis passé sur le Top 50 des films de SF, que celui-ci était dans la liste et qu’il me repoussait d’autres classiques tels que La Fiancée de Frankestein.

Toki wo Kakeru Shōjo est vraiment un excellent film à tout point de vue, tant sur la réalisation que les thèmes abordés et le dénouement proposé. Certes on reste toujours dans la métaphore du passage à l’âge adulte cher à nombre d’auteurs japonais, mais cela n’a pas d’importance. Le film est extrêmement rafraichissant et les personnages tous attachants et gagnent en maturité à mesure que les minutes avancent (ou reculent en fonction des voyages dans le temps). C’est souvent drôle, souvent touchant, et nourri par un scénario juste et poétique.

Pour ceux qui ont envie de compléter leur culture ciné SF, pour ceux qui ont envie de voir un excellent film d’animation japonaise, pour ceux qui veulent voir un film léger et qui donne le sourire, essayez donc…

Notons aussi que le prochain film d’animation de Hosoda sort le 9 juin prochain, s’appelle Summer Wars et semble déjà tenir ses promesses au regard des premières critiques.

commentaires
  1. Geob dit :

    Je l’ai vu au ciné celui là, il ne passait que dans de petites salles 😦 j’ai beaucoup aimé aussi 🙂 faudrait que je m’achète le DVD un de ces 4 moi

  2. mikomatic dit :

    Ué, j’ai vu ce film, franchement c’était une bonne surprise!
    Sauf que, j’avoue, j’ai trouvé la fin (que je ne spoilerais pas) ou plutôt la partie SF du film tombée comme un cheveu dans la soupe (ou comme une noix dans la soupe, si tu préfères ^_^).

    J’en profite pour dire que j’apprécie ton blog, tu me fais découvrir des bonnes choses (« le nom du vent » fut la dernière, enfin un bouquin de fantasy qui sent pas le déjà vu! )

  3. fenrhyr dit :

    Geob -> J’espère que la sortie de Summer Wars ne sera pas aussi confidentielle et que je pourrais le voir…

    Miko -> C’est vrai que le côté SF sort un peu de nulle part, mais il fallait bien justifier tout ça d’une façon ou d’une autre, et ça m’a plutôt agréablement surpris. Merci d’apprécier ma modeste petite entreprise de la blogosphère ^___^

    J’en profite pour signaler que l’Asylum a dépasser les 1000 commentaires postés ! Merci à tous de blablater autour de mes posts ^___^

  4. […] occuper. Si vous avez déjà vu tous les autres bons films que je conseille sur ce blog (au pif : là, là, là, là et là). Si vous n’êtes pas trop exigeant. Ou si vous aimez les films qui […]

  5. […] internationaux. J’avais déjà ressenti cela en matant son précédent film, The Girl who leapt through Time, et force est de constater que c’est devenu un réalisateur qui compte réellement dans le […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s