Sol Sunburst : 50% (à une vache près, c'est pas une science exacte)

Publié: 28/05/2010 dans Ecriture, Roman
Tags:, , , ,

Le fait est que j’ai très peu profité de mes vacances pour avancer mon projet d’écriture en cours. Mais suffisamment pour me donner l’opportunité de faire un petit point dessus.

J’avais déjà dit, dans un article précédent dont l’objectif était sensiblement équivalent à celui-ci, que Sol Sunburst ferait 15 chapitres. Pour passer au delà d’un blocage, j’ai dû fusionné deux chapitres (sinon, ca faisait deux machins de moins de 1000 mots sans consistance). Que ceux qui attendent de lire un chapitres avec un peu de sensualité dedans se rassure, ce sera toujours le cas.

Le nombre total de chapitres est donc devenu 14.

Peut-être. Car ce matin dans le train, je me demandais si je ne devrais pas découper le chapitre en cours d’écriture en deux… C’est amusant comme tout évolue au fil du temps quand on écrit, le processus ne cessera jamais de me surprendre.

En tout cas, la ligne directrice ne varie pas avec ses environs 2000 mots par chapitre.

Pour l’instant, je suis rendu à la moitié. Le chapitre 8 est en cours d’écriture. Mes deux alpha-lectrices adorées recevront une nouvelle version du manuscrit soit d’ici la fin du week-end, soit d’ici la fin de la semaine fonction de ce qui se passera avec l’option re-découpage ou pas.

Pourquoi seulement deux personnes pour relire mon premier jet ? Parce que c’est justement un premier jet, et qu’elles sont bien gentilles se farcir un texte qui change quasiment à toutes les versions et que cela n’a pas d’intérêt de martyriser plus de personnes. Parce que l’une d’entre elles écume les premières vagues de fautes d’orthographe. Parce que l’une d’entre elle valide la direction générale/crédibilité des personnages et de l’histoire (c’est la première fois que mon protagoniste est une demoiselle, alors j’ai vraiment peur de me planter dans ses réactions et la manière de la traiter, donc oui c’est très important). Alors, deux, c’est suffisant pour le moment et j’en profite pour leur faire plein de bisous pour les remercier encore.

Un nouveau personnage est apparu, d’autres ont pris de l’importance. Petit à petit, l’oiseau fait son nid et le livre s’étoffe. J’aimerais croire que j’aurai fini le premier jet vers le 20 août : un an pour écrire un manuscrit de cette taille, ça me semble une bonne moyenne pour un petit roman et un vrai travail à côté.

Il y a eu deux événements majeurs déclencheurs de l’écriture de Sol Sunburst. Je vous propose de vous en présenter un aujourd’hui.

Voilà la chanson qui m’a trotté pendant des semaines avec la sensation que je détenais quelque chose. Il s’avère que ce « quelque chose » en question est un bout de l’antépénultième chapitre (et croyez-moi que placer antépénultième dans un article de blog l’air de rien, c’est moins évident qu’on pourrait le croire). Cette chanson plutôt qu’une autre parce que ce n’est pas la plus connu de l’époque et seulement quelques vers.

Pour ceux qui ne reconnaîtraient pas, il s’agit de David Bowie incarnant son personnage mythique Ziggy Stardust lors du Farewell Concert (3 juillet 1973) durant lequel il « tuera » ce personnage devenu trop envahissant pour continuer de découvrir de nouveaux horizons musicaux. Le concert se termine par un speech et la chanson « Rock & Roll Suicide ». Il est à noter que David Bowie n’enterrera pour de bon Ziggy Stardust et les 70’s  qu’avec « Ashes To Ashes » sur l’album Scary Monsters en 1980.

Alors pourquoi et comment « Moonage Daydream » arrive à générer un livre… Il faudra encore attendre. Que de mystère, que de mystère !

Demain, cela va être probablement chronique de film (excellent, ce qui ne gâche rien).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s