Iron Man 2

Publié: 02/05/2010 dans Cinema, Geekitude
Tags:, , , , , ,

J’avais bien apprécié le premier Iron Man de Jon Favreau et premier film qui marquait l’indépendance artistique des studios Marvel vis-à-vis de ses licences super-héroïques. Je n’étais pas le seul et suffisamment de monde s’était précipité dans les salles pour le voir qu’il était naturel qu’un numéro 2 entre en production.

Robert Downey Jr renfile l’armure rouge et or, Gwynet Paltrow le costume de la secrétaire dévoué, Don Cheadle remplace un type dont j’ai oublié le nom dans le rôle du lt. Rhodes, on ajoute Scarlett Jonhasson en Veuve Noire, Mickey Rourke en Whiplash, Sam Rockwell en concurrent de Tony Stark, Paul Bettany en Jarvis et Samuel L Jackson en Nick Fury (ce dernier apparaîtra dans tous les films Marvel à venir jusqu’au mythique The Avengers à venir et réalisé par Joss Whedon). Un joli casting en somme malheureusement qui a tendance à globalement surjoué les personnages. Surtout Robert Downey Jr qui cabotine beaucoup. Mais bon, ça passe dans sa globalité et j’ai beaucoup aimé le personnage de Justin Hammer (Justin Hammer) crevant de jalousie pour Stark, sa gloire et sa frime.

Jon Favreau est retourné derrière la caméra et réussit à nous filmer tous ces acteurs de façon claire et globale même lors des scènes d’action bordélique avec plein d’armure à l’écran. Peut-être même avec un peu plus de brio par rapport au premier opus. Je regrette cependant sa présence aussi devant la caméra pour un rôle – à mon avis – complètement dispensable…

Les FX tiennent la route sans aucun problème (en même temps, c’est ILM, un blockbuster, on n’en attendait pas moins…)

A l’écriture du scénario, on retrouve le mec derrière celui de Tonnerre sous les tropiques. Et là, c’est pas le drame, mais presque. Parce que je ne l’ai pas trouvé ultime, ce scénario. Je suppose que c’est le même effet que pour Mass Effect 2, j’en attendais sûrement trop de cette suite.

Synopsis Allocine : Le monde sait désormais que l’inventeur milliardaire Tony Stark et le super-héros Iron Man ne font qu’un. Malgré la pression du gouvernement, de la presse et du public pour qu’il partage sa technologie avec l’armée, Tony n’est pas disposé à divulguer les secrets de son armure, redoutant que l’information atterrisse dans de mauvaises mains. Avec Pepper Potts et James « Rhodey » Rhodes à ses côtés, Tony va forger de nouvelles alliances et affronter de nouvelles forces toutes-puissantes…

On retrouve des thèmes pré-mâchés dans le premier : Tony Stark seul contre tous, construction d’une nouvelle technologie, construction d’armures par des concurrents… En gros rien de neuf. Le scénario se focalise autour de l’égocentrique Tony Stark, mais de façon intelligente seulement au début du film. Et l’unique ressort scénaristique pour donner un peu de profondeur du personnage est sa mort à petit feu. C’est tout. Whiplash est là sans réelle autre caractérisation que la vengeance (c’est louable, mais un peu léger). A mon sens, Rhodes et Hammer sont mieux définis en tant que personnage. La Veuve Noire est vraiment sous-exploitée (c’est pas grave, elle va avoir le droit à son spin-off…). A partir du moment où Nick Fury intervient, le film perd de son charme (évidemment, plus de tension dans le protagoniste qui sait désormais qu’il ne va pas mourir). La fin est expédiée en deux temps trois mouvements.

Déçu, déçu, déçu… Des bons éléments, mais tous gâchés. En somme, Iron Man 2 n’est pas la bombe attendue, juste un bon divertissent.

Au passage, la VF est catastrophique.

Et enfin, il est à noter que AC/DC se fend d’un nouveau best-of estampillé « Iron Man 2 », ce qui est proprement un scandale : deux chansons dans un film ne mérite pas de faire un best-of !

Publicités
commentaires
  1. […] Côté acteurs, les nouvelles faces remplacent les anciennes et se fondent agréablement bien dans le souvenir que j’en avais (sauf peut-être Barracuda, parce que c’est dur de remplacer l’elfe de la nuit punk). Liam Neeson en Hannibal, Bradley Cooper (vu dans Very Bad Trip) en Futé et Sharlto Copley (le Marcus de District 9) en Looping. Tous s’en sortent très bien, même si c’est totalement surjoué pour les besoins de la cause. Et puis, il y aussi cette cruche de Jessica Biel que je n’ai pas eu envie de baffer, preuve qu’elle s’améliore sûrement un peu ou qu’elle s’en sort mieux dès lors qu’on ne lui donne pas spécialement un rôle pour son physique. Le méchant pousse un peu la caricature mais dans le genre, Sam Rockwell maîtrisait mieux ce style dans Iron Man 2. […]

  2. […] film qui mérite sincèrement d’être vu. Le meilleur des Marvel Studios, même devant Iron Man ! C’est épique, c’est beau, c’est bien joué, c’est bien écrit. Point. […]

  3. […] America est le dernier film après Iron Man, Thor et Hulk à mettre en place le gros blockbuster de cette année : The Avengers, qui va réunir […]

  4. […] réalisé par Sofia Coppola (Virgin Suicides), avec Bill Murray (Ghostbusters), Scarlett Johansson (Iron Man 2), Giovanni Ribisi (Gone in 60 seconds) et Anna Faris (Just […]

  5. […] The Ramen GirlLost In Translation … on Just FriendsLost In Translation … on Iron Man 2Oliver Castle on Journal en Bordeciel #13Jaessa on Journal en Bordeciel #13 Archives […]

  6. […] des rares capable de porter un film tout seul (Moon) ou de sauver un film du naufrage total (Iron Man 2). Bref, un acteur que j’adore. Mr. Right fait partie de ses films complètement décomplexés […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s