The Karate Kid 2010

Publié: 13/04/2010 dans Cinema
Tags:, , , ,

Quand j’étais petit, donc pas bien grand, j’adorais les films de Karate (ou Kung Fu). Je crois que j’ai vu tous les Bruce Lee – hormis Big Boss – avant la fin du Cours Préparatoire en primaire.

Je n’ai pas pris de cours de Judo pour cette raison, mais ça aurait fait une bonne justification. A la réflexion, j’aurais dû faire un sport de combat dans ma jeunesse et le faire sans mes potes de l’époque, ça m’aurait bien servi. De toute façon, tout sport fait entre potes n’est jamais fait sérieusement, de surcroit à 7 ans. Bref… C’est un article Cinéma, pas Cher Journal.

Et donc, à l’époque j’avais trois… Et donc, j’ai trois films préférés dans le genre kung fu. Tous sont écrits sur la même trame scénaristique : un jeune qui n’y connait pas grand chose en art martial se voit entrainé par un vieux maître pour l’aider à accomplir une quête personnelle (en général bousiller la tête d’un vilain avant de se rendre compte que le sport de combat c’est surtout une grande leçon de vie).

Je suis certain qu’il existe nombre de films produits en Asie qui exploite ce thème avant les productions que je vais citer, mais, de mon point de vue, le premier film occidental à utiliser ce schéma est Karate Kid. Il est amusant de noter que le scénariste du film est Robert Mark Kamen, également responsable du Gladiator, L’arme Fatale 3, Le Cinquième Elément, Le Baiser Mortel du Dragon, Le Transporteur 1 et 2 ou encore Taken… (Et oui, ça vous la coupe, n’est-ce pas, au tant d’anecdotes à placer à la machine à café ?)

Si je devais faire mon top 3 des films de Karate préférés de tous les temps…

Karate Tiger – Le Tigre rouge – No Retreat, No Surrender

Premier succès de Jean-Claude Van Damme alors qu’il ne passe que dix minutes à l’écran et vole la vedette à Kurt McKinney et finit sur la jaquette du film. A noter que le réalisateur est Corey Yuen (co-réalisateur du Transporteur 1) et que l’acteur qui joue Bruce Lee fut la doublure de la star après sa mort « accidentelle » durant le Jeu de la Mort. (Votre prochaine pause café va durer une éternité !) Quoiqu’il en soit, ça reste un nanar de piètre qualité tourné avec 250 000 $ et au doublage exécrable mais toujours plaisant à regarder (enfin, pour moi).

En deuxième position, Kickboxer. Encore un film avec Van Damme. J’étais hyper fan de Van Damme dans les 10-12 premières années de ma vie. Tong Po, c’était un vrai méchant comme on les aime ! Bon, c’est pas le meilleur film de combat de notre ami belge (Bloodsport reste loin devant), mais il se laisse toujours mieux à voir que, au hasard, Le Grand Tournoi

Et évidemment, à tout seigneur à tout honneur, le premier reste The Karate Kid. Un film culte, à tous les points de vue. D’une part au niveau des acteurs qui maîtrisent leur performance sans être ridicule (au contraire de Karate Tiger…). Pat Morita le vieux maître fut d’ailleurs nommé aux oscars pour son rôle (machine à café). La qualité de l’écriture qui en sus de la trame principal de l’apprentissage se permet de traiter en filigrane : l’éducation monoparentale, une love story, le déracinement après un déménagement, le fanatisme post-viêtnam, le respect des traditions et du travail, etc. La bande son qui a marqué la génération 80’s même si on ne se souvient que de « you’re the best ». Les combats restent réalistes et dynamiques. Bref, que du bonheur et un vrai bon film comme on en voit plus.

Tous les 3 ou 4 ans, je me refais la trilogie et j’apprécie toujours autant (même si, quitte à choisir, je me remate en priorité la trilogie Back to the Future, a.k.a best trilogy ever !)

Je parle des films de karate/kung fu parce que, aujourd’hui, j’ai découvert la bande annonce du remake de Karate Kid avec le fils de Will Smith (que vous aviez pu voir dans A la Recherche du Bonheur (machine à café)) et Jackie Chan en nouveau Miyagi-sensei.

Je vous laisse comparer les deux bandes annonces et faire le jeu des 7 différences.

Bonus Game : un jeu subsidiaire se cache dans les bandes-annonces, saurez-vous découvrir les différences fondamentales entre les BA des 80’s et les BA des 00’s ?

Publicités
commentaires
  1. mikomatic dit :

    Je ne saurais pas dire les différences, ça fait trop longtemps que je n’ai pas vu Karaté Kid (qui m’avais marqué à l’époque) par contre, le clin d’œil à la fin (la scène avec la mouche et les baguettes) est quand même bien énorme.

    Super article, ça en fait des souvenirs!

  2. Caroldoc dit :

    Session machine à café : sa mère, c’est Jada Pinkett Smith. Oui, oui, connue sous le nom de Niobe par les fan de Matrix.

  3. fenrhyr dit :

    Bienvenue dans l’asylum Mikomatic ! En fait, je pense qu’il n’y a pas de grande différence entre les deux. Les protagonistes sont tous plus jeunes, la Californie devient la Chine, on retrouve des répliques paraphrasées… Franchement, ça sent un copier-coller un peu malheureux. Mais attendons de voir.

    Pour d’autres machines à café, le rôle de Kreese aurait dû revenir à Chuck Norris. « La peur n’existe pas dans ce dojo ! »

  4. […] parlais il y a longtemps de cet article. Je me demandais de quoi j’allais discourir dans l’article du jour. Alors je vous […]

  5. […] and Furious: Tokyo Drift est particulièrement nul. Ca fait penser à The Karate Kid 2010, mais en encore plus débile. Même en mettant son cerveau dans la boite à gants, on ne peut pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s