Kiss – Sonic Boom

Publié: 31/10/2009 dans Cher Journal..., Geekitude
Tags:,

Voilà déjà plusieurs jours que le dernier album de Kiss tourne plus ou moins  en boucle dans mon iPod, il est temps de le chroniquer pour ceux qui aimerait s’en faire une idée avant un éventuelle achat. La remarque est stupide, si vous aimez Kiss, ça fait juste 11 ans que vous attendez leur nouvel album depuis Psycho Circus et donc vous l’avez déjà surement acheté ; si vous n’aimez pas Kiss, vous n’acheterez pas ; si vous ne connaissez pas, je doute que vous commenciez par acheter le dernier album, vous irez plutôt vers des valeurs sûres conseillées par le vendeur ou la raison (genre Dynasty ou un bête best-of).

Voilà, 11 ans d’attente pour Sonic Boom. 11 ans pour ce qui semble être le dernier album studio. Et oui, ils ne sont déjà plus tout jeunes et une longue tournée va s’en suivre. Et la première réaction à l’écoute de l’album, c’est la déception : on attendait tellement de ce nouvel opus des grimés du hard-rock qu’on s’attendait à être décoiffé (enfin, façon de parler dans mon cas). Car on se retrouve au final avec du Kiss classique, sans grande surprise, avec d’excellents titres et d’autres moins. Un album un peu à l’image de leur carrière.

Il faut donc plusieurs écoutes et une connaissance de leur discographie pour comprendre ce qu’est Sonic Boom : un retour aux sources, vers ce qu’ils faisaient à l’époque de Dynasty. Moralité, c’est avant tout un disque pour les fanboys. Car même si la formation s’est séparé de Ace Frehley et du batteur, Kiss est toujours au sommet de sa forme avec ce bon vieux hard-rock qui fleure bon les 70’s.

On retiendra une poignée de titres diablement efficaces dans leurs compositions, leurs refrains, leurs riffs : Modern Day Delilah, All for the Glory et Say Yeah!, tous clairement calibrés pour exploser en concert.

Même s’il est bon, je ne peux m’empêcher de penser qu’ils auraient pu faire tellement mieux ! Les amateurs d’édition collector trouveront un disque best-of qui a le bon goût de proposer les chansons dans un mixage complèment différent de l’édition Ikons ainsi qu’un DVD live (mais pas extraordinaire) à Buenos Aires durant leur tournée 35′.

Comme je disais, où vous le possédez déjà, ou vous savez que vous l’acheterez, ou vous ne connaissez pas « the hardest band in the world ». Auquel cas, c’est une faute de goût à réparer illico-presto tant Kiss est un indispensable de la culture rock.

Sur ce, je vais aller écouter le dernier album solo d’Ace Frehley.

Publicités
commentaires
  1. Caroldoc dit :

    Donc en fait, c’est comme le dernier AC/DC, dernier Metallica, le dernier Placebo, le dernier U2…
    Merde, va falloir faire quelques chose là.

  2. fenrhyr dit :

    Sauf que le dernier Kiss est surement meilleur que tout ceux que tu as cités ^__^

  3. […] ce qui n’est pas peu dire ! En plus, le Lead Audio Designer porte des T-shirts estampillés KISS, preuve que c’est aussi un homme de goût et qu’il mérite mon […]

  4. […] historique était Psycho Circus, puis plus rien jusqu’en 2010 avec la sortie surprise de Sonic Boom et un nouvel line-up où Tommy Thayer et Eric Singer remplaçait Ace Freyley et Peter Criss sous […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s