Festival du Jeu Vidéo 2009 – 2/2

Publié: 22/09/2009 dans Cher Journal..., Geekitude, Jeux Vidéo
Tags:, , , , ,

Je pense que pour apprécier pleinement un festival, il faut avoir envie de jouer le jeu du festival, avoir 15 ans et penser que récupérer un poster gratuit de Red Steel II qu’on affichera jamais ainsi que poser auprès d’une babe en mini-short constituent un accomplissement personnel. Il faut être dans le délire. Avec mon côté cynique et détaché, je ne peux pas m’empêcher de regarder un festival du jeu avec un oeil empli d’incompréhension.

Les babes ou hôtesses, parlons-en. Plantureuses créatures chargées de faire la potiche pour une marque. Au mieux, elles présentent le jeu (auquel cas, elles sont juste jolies, pas sexy). Au pire, elles ferment leur gueule et sourit en se faisant palper par les nerds qui d’habitude voient ce genre de plastique sur leur écran de PC. Je ne pouvais pas m’empêcher d’avoir pitié pour elles, surtout celles du stand gPotatoes. Micro top, micro short, bottes lacées. Tout est fait pour exciter la partie primaire du cervelet du mâle plus ou moins célibataire. Des fois, j’avais juste envie d’offrir à n’importe quelle demoiselle ma bouteille d’eau, cinq minutes de mon temps et une conversation intelligente pour la changer peu des « je peux prendre une photo de ton cul » (pour l’avoir vu, je caricature à peine).

J’y vais pas pour tester les jeux, j’y vais pas pour chasser des goodies, j’y vais pas pour me rincer l’oeil (ou du moins raisonnablement, j’ai aussi un cervelet de mâle) : mais pourquoi t’y vas alors au festival du jeu ? me demanderez-vous.

J’y vais pour les expos, pour regarder les expos et les quelques conférences (d’ailleurs, la présentation exclusive d’Assassin Creed II n’avait rien d’exclusive puisque c’était exactement la même chose qu’une vidéo présenté en début de semaine – de là à dire que c’était cette même vidéo qui tournait quand un mec fait semblant de jouer, il n’y a qu’un pas que je franchirai sans vergogne) et pour le tournoi de Bomberman sur Saturn !

Ce tournoi, je l’attendais. Comme une occasion de prouver ma supériorité à ce jeu. Il n’y a rien à gagner, c’est juste pour la gloriole chez une poignée d’initiés. Seulement voilà, à midi, heure des inscriptions, on me répond qu’il n’y a pas de tournoi ce dimanche. Le mec vient de ruiner mes espoirs et 50% des raisons de ma présence en ces lieux. Dégoûté, je me casse au monde du jeu pour tourner entre les stands, regarder quelques démos, me tâter pour l’achat d’un nouveau jeu de rôle, etc. Par chance, je suis tombé sur Sephiel, lui aussi plus intéressé par ce qui se passe côté monde du jeu que festival du jeu vidéo. Cela dit en passant, j’ai peut-être trouvé le prochain jeu de rôle que j’allais acheter, voire masteriser si je trouve un groupe une fois sur Paris (hum… bientôt, on espère).

A 14h, après manger, je retourne dans l’arène, et je vois un tournoi de Bomberman se dérouler sous mes yeux… Dé-goû-té. Littéralement. Evidement, après, c’est le désespoir de rentabiliser un déplacement au Parc des Expos qui vous fait acquérir un Baal Golgoth pour votre armée de Therian. Limite, j’aurais pu acheter une boite de boosters Terres Natales pour 20 € (les connaisseurs pourront donc pleinement juger de l’état de dégoutitude).

Du point de vue des organisateurs, la manifestation de cette année est sûrement un énorme succès.

Du point de vue des babes, la manifestation a dû être bien longue.

De mon point de vue, heureusement qu’il y avait le monde du jeu pour me divertir avec autre chose que ce que je connaissais déjà ou presque. Un festival du jeu, j’aime bien y aller avec mon côté détaché, regarder une troupe d’adolescents hurler pour un pauvre t-shirt Wii-fit (moi, mes t-shirts, je crois que je préfère les acheter et pas spécialement avoir honte de les porter en fait), déhambuler à mon rythme pour regarder des choses qu’internet ne peut pas m’offrir. L’année prochaine, si j’y retourne, j’irai en fonction avant tout des conférences et pour le monde du jeu.

Et pour le tournoi Bomberman !

Publicités
commentaires
  1. Sephiel dit :

    Sephiel, c’est sans accent !!!

    Et heureusement que tu avais apporté ta bouffe. Sinon tu aurais pu rajouter une couche sur le fait de payer 100 balles pour une bouteille d’eau et pour la pizza la meilleeeeeure du monde ! ^^

  2. fenrhyr dit :

    Sephiel est corrigé ^^. T’as raison, j’ai pas parlé de la bouffe. Quel dommage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s