Forgetting Sarah Marshall

Publié: 24/08/2009 dans Cinema
Tags:, , , , ,

Pete est un musicien sans grande envergure qui rêve de faire un rock opéra sur Dracula avec des marionnettes. Mais le projet s’enlise et il se contente de faire des petites musiques bontempi sur la bande originale de la série Crime Scene. C’est d’ailleurs par ce travail qu’il a rencontre la starlette qui tient le rôle principal : Sarah Marshall. Il était avec elle depuis 5 ans quand elle lui annonce que c’est fini. Pete sombre alors dans une pathétique situation post-rupture qui l’amènera à prendre des vacances tout seul à Hawaï. Seulement voilà, à peine posé le pied sur la plage de sable fin qu’il se rend compte que son ex est aussi en vacances sur l’île… avec son nouveau copain, Aldous Snow. Pete n’aura pas de trop des cocktails locaux et de la réceptionniste Rachel pour se consoler.

Forgetting Sarah Marshall (bizarrement nommé Sans Sarah rien ne va ! (Bienvenue chez les largués) en français) fait partie de ces petites comédies avec une touche de romance bien sympathique. Évidemment, l’histoire est cousue de fils blancs gros comme des bouts de catamaran mais l’originalité n’est pas vraiment ce qu’on attend d’une comédie romantique. Il est à noter que le scénario est aussi de l’acteur principal Jason Segel (que tout le monde connait grâce à son rôle de Marshall dans How I met your mother), et je ne sais pas pourquoi (sûrement des a priori sans fondement) mais pour un simple acteur, le scénario est pas mal et met en avant tout le potentiel d’acting de Segel, notamment en chant ou dans le pathos du mec qui essaie de survivre à une rupture sans faire trop d’efforts.

Toujours côté acteurs, on retrouve deux autres égéries du petit écran : Kristen Bell (Heroes, Code Veronica) et Mila Kunis (That 70’s Show). Deux arguments esthétiques non négligeables. Surtout Mila Kunis que j’avais probablement jugée hâtivement après sa prestation insipide de Mona Sax dans Max Payne. Après on retrouve quelques personnages secondaires (trop à mon goût) dont un bien déjanté rocker Aldous Snow. De toute façon, l’improvisation et la grande liberté laissée aux acteurs durant le tournage sont palpables et jouent pour beaucoup dans la réussite du film

Forgetting Sarah Marshall est une petite comédie intelligente, loin d’être grasse (rien à voir avec celle des frères Farelli que j’avais vu avant mais que je n’ai pas chroniqué ; Je ne sais pas si je le ferai d’ailleurs). On n’est pas en train de s’esclaffer toutes les trois minutes, mais je pense que ça tient plus à une construction des personnages, juste plutôt que grotesque ou exacerbée. Tout repose vraiment sur certains aspects du scénario, le côté réel de certaines situations (en même temps, je pense que la plupart des situations ont été vécues par Jason Segel – comme le fait de se faire larguer à poil) et le côté complètement dingue d’autres (un rock opera sur Dracula avec des marionnettes, ça ne s’invente pas non plus, Jason Stiegel l’écrivait avec le plus grande des sérieux).

Situations amusantes, acteurs très justes et attachants dans leur rôle, Forgetting Sarah Marshall est une excellente surprise à découvrir !

Publicités
commentaires
  1. […] Bad Teacher est un film réalisé par Jake Kasdan (qui visiblement a réalisé un épisode de Californication), écrit par Lee Eisenberg et Gene Stupnitsk (The Office) avec Cameron Diaz (Mary à Tout Prix), Justin Timberlake (The Social Network) et Jason Segel (Forgetting Sarah Marshall). […]

  2. […] Muppets est un film porté, écrit, produit et joué par Jason Siegel (Sans Sarah, rien ne va). C’est aussi co-écrit par Nicholas Stoller (Yes Man) et réalisé par James Bobin. On […]

  3. […] officie également pour un tiers du scénario, avec Justin Timberlake (Bad Teacher), Mila Kunis (Forgetting Sarah Marshall), Woody Harrelson (promis, un jour, je vous parle de Zombieland), Jenna Elfman (Dharma & Greg), […]

  4. […] pour me tenir éveillé. Pour information, je l’ai regardé juste après m’être refait Forgetting Sarah Marshall. Et j’ai préféré ce dernier au film des Farrelly (et pas uniquement parce que Mila Kunis […]

  5. […] Jason Segel a déjà montré qu’il avait une vie en dehors de How I Met Your Mother (ici ou là et là, par exemple), je me demandais ce que devenait le protagoniste présumé en dehors […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s