Starwolf

Publié: 02/07/2009 dans Lecture, Roman
Tags:, , , ,

Ou Les loups des étoiles en français dans le texte est une trilogie écrite par Edmond Hamilton et reliée en un seul volume au sein de la collection Folio SF (numéro 135).

Commençons par un léger cours d’histoire littéraire. Né en 1904, Edmond Hamilton est – avec E.E. Doc Smith – le père fondateur d’un genre à part entière dans la science-fiction : le space opera. Pour mémoire et de manière hautement grossière, le space opera, c’est du western dans l’espace avec des combats au milieu des étoiles et des découvertes de nouveaux mondes extraordinaires. Hamilton a aussi officié sur des épisodes du comic-book Superman dans les années 50. Toujours au rayon historique, Edmond Hamilton est aussi le créateur du Captain Future, plus connu sous nos lattitudes pour son adaptation en manga et en série animée de part le nom de Capitaine Flam (« Tu n’es pas de notre galaxiiiiie »). Au rayon people, il est à noter qu’il a été marié à Leigh Brackett, scénariste de L’Empire contre-attaque.

Dans la galaxie, aucune autre race n’est plus crainte que les Loups des étoiles, originaires de la planète Varna, qui écument les planètes de pillage en pillage sans jamais être inquiétés. Les dures conditions de vie de la planète font des Loups des adversaires robustes et infatigables. Morgan Chane, fils de missionnaires terriens, est le seul terrien à être un Loup des étoiles et à vivre au milieu de la meute. Pour avoir grandi (et survécu) sur Varna, son corps et sa mentalité font de lui un être redoutable.

Suite à une altercation avec un de ses congénères, Chane est devenu un paria : chassé par ses anciens amis pirates pour trahison, pendu sur-le-champ si on venait à découvrir sa véritable nature, il n’a guère de réelles perspectives à court terme dans la vie. A moitié mort, il est récupéré par un groupe de Mercenaires terriens et va les suivre dans leurs aventures tout aussi périlleuses que les pillages auxquels ils s’adonnaient avec les Loups.

La trilogie est donc composée de L’arme de nulle part, Les mondes interdits et Le monde des Loups, chacun donnant au petit groupe de Mercenaires l’occasion de remplir une dangereuse mission, de rencontrer des peuplades exotiques, d’explorer des mondes chatoyants et d’accumuler les moments de bravoure au sein de multiples batailles, spatiales ou non.

Il faut bien avouer que les trames scénaristiques perdent en originalité ce qu’elles gagnent en efficacité. Le rythme est mené tambour battant par un Morgan Chane dopé à l’adrénaline, l’écriture est très accessible, les clichés inévitables (« vous avez un corps alléchant mademoiselle, mais où est votre cerveau ? », le vieux baroudeur, etc.) les personnages principaux charismatiques et assez influencés par les Pulp de l’époque. Les histoires sont peut-être cousues de fil blancs, avec quelques incohérences, mais elles ont un tel élan épique qui fleure bon la testostérone et la poudre (enfin, plutôt l’ozone des lasers) qu’il n’y a qu’un mot pour les qualifier :  ultra-divertissantes ! (« Mais du fond de la nuiiiiiiit »)

Il n’y a pas de débauche d’effets scientifiques à deux balles qui font sérieux, l’univers et les situations sont très western et se rapprochent indéniablement de Star Wars quelques années avant que ce dernier ne soit une lueur d’espoir dans l’oeil humide de George Lucas (tiens, c’est marrant, c’est pas sa femme qui a aidé à l’écriture de l’Empire contre-attaque ?). La technologie est assez roots (ouais, désuète…), on voit sans mal un Han Solo dans le personnage de Chane (et un Chewbacca dans Le monde des Loups).

Les Loups des étoiles est sans conteste une oeuvre majeure dans de la science-fiction et du space opera qui saura ravir tous les amateurs et tous les curieux envieux de découvrir le genre sans prendre de risque. Bref, un classique indispensable !

Publicités
commentaires
  1. […] qu’on ne s’en sortirait jamais et que j’avais affaire à un livre qu’un autre Hamilton aurait torché de façon nettement plus spectaculaire et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s