Omega Complex #1

Publié: 09/04/2009 dans Lecture, Manga
Tags:, , ,

Voilà une lecture que je suis en peine de qualifier. A tous les niveaux.

Commençons par de quoi ça cause.

C’est une uchronie (à savoir qu’on prend un point dans l’Histoire, on le change et on voit ce qui se passe). visiblement, le point de rupture, c’est la mort de Kennedy, qui n’aurait pas eu lieu, donnant une guerre nucléaire, des gens contaminés, les USA retranchés derrière un bouclier, etc.) Parmi les gens contaminés, certaines finissent par développer des pouvoirs, faisant d’eux des hors-la-loi. Hors-la-loi que se fait un plaisir de chasser Kama pour de la thune ou des piqûres pour lui même contrôler sa contamination (ouais, ça commence à devenir compliqué). C’est alors qu’une bombe nucléaire est volé sur le sol américain, Kama se lance à la poursuite de la vilaine qui a fait ça pour 50 millions de pépètes.

Alors pourquoi suis-je mitigé, mi-sceptique et re mitigé derrière ?

Déjà parce que c’est du manga à la française. Pour tout le respect que j’ai pour les auteurs qui font ce genre d’oeuvre, ça reste du « à la française ». Ca n’a rien de la saveur d’un manga fait par des Japonais.

Les dessins sont fait par Shonen, et bon, ça va. C’est somme tout agréable à regarder, un peu aseptisé avec des influences et un découpage comics mal digérés mais bon, c’est pas dramatique. D’autant plus que sur le découpage la faute est sûrement à mettre sur le dos du scénariste.

Le scénariste, c’est Izu. (Shonen, Izu, vous voyez comme ça fait japonisant dans l’âme ?) Au final, la trame de ce premier tome reste assez classique, c’est un chasseur de prime qui va se farcir une prime bien trop grosse pour lui et cherche des infos. Seulement voilà, on sait déjà que la cible, ça va être son ancienne copine. Là-dessus s’ajoute un univers assez imperméable à grands renforts de termes obscurs et mal introduits. En gros, il faut lire les annexes pour comprendre des termes relatifs aux pouvoirs des gens. Par exemple le plasma, un quatrième état de la matière (chose que tout ceux qui ont fait de la physique après le bac S connaissent) est utilisé pour justifié scientifiquement un pouvoir ; et bien, pour tous les non-physiciens, on vous explique ce que c’est que le plasma en annexes pour bien que vous comprenez que les mecs qui se foutent sur la gueule, c’est du probablement (dans une uchronie, ça me fait doucement sourire). Pareil pour les termes GHOST et autres subtilités de l’univers. Au final, on me vend le truc comme une histoire avec des gros guns et je dois en plus réfléchir ! (sachant que j’en ai pas envie, de réfléchir).

J’ai trouvé de surcroit les personnages un peu convenus et sans profondeur pour un premier tome (la critique est facile, les amis…)

En conclusion, je me suis encore fait avoir par une couverture alléchante et quelques gunfights aperçus en feuilletant (au demeurant assez jouissifs). Un truc que je classerais dans les faussement intelligents (concepts lourds en sciences VS la facilité de l’action blockbuster). Ca a fini par m’ennuyer avant même d’arriver aux dernières pages (je suppose que le coup du plasma et du guerrier mystico-chose ont eu raison de ma volonté…). Mais au regard des critique sur le net, ça à l’air de plaire ; je dois être un blaireau avec des goûts de chiotte…

Publicités
commentaires
  1. darara dit :

    connaissais pas…
    faudra que je regarde!

  2. fenrhyr dit :

    Ouais, tu perds pas grand-chose à pas regarder non plus…

  3. dararara dit :

    Oué ben je suis passé au Virgin ce matin,
    et je ne l’ai point vu…
    Par contre j’ai revu la version manga de Lanfeust,
    et c’est quand même beaucoup plus agréable que la version BD ^^
    (même si c’est pas le genre d’histoire qui me plaît a priori
    (en même temps si je prenais le temps de le lire peut être que je changerais d’avis…?))

  4. fenrhyr dit :

    Pas vu ? Je doute qu’il soit déjà en retour éditeur… Il s’est peut-être très bien vendu, parait que Shonen le dessineux jouit d’une certaine réputation chez les djeuns…
    (Pour le Lanfeust, je t’avais dit que je pouvais te passer les miens… Ca tient toujours. D’ailleurs, je voulais passer chez toi te rendre Gungrave, un peu Gunpourrave cela dit en passant ^___^) (J’ai aussi un DVD à toi, mais je le garde pour encore me donner des excuses pour aller chez toi ^o^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s