Lanfeust Quest

Publié: 07/02/2009 dans Lecture, Manga
Tags:, , ,

Bon, je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter Lanfeust ou ses aventures tant cette BD franco-belge est culte. Si ? Bon…

Dans le monde de Troy, tout le monde possède un possède un pouvoir. Utile, par exemple, parler aux animaux, ou inutile, genre faire péter les mouches. Lanfeust sait faire fondre le métal d’un seul regard. C’est pourquoi il est forgeron du village. Seulement voilà, un jour arrive une épée avec un pommeau en ivoire bizarre qui va lui donner le pouvoir d’avoir tous les pouvoirs. C’est le début d’une grande aventure épique très typée jeu de rôle avec un grand méchant, des filles bien peu vêtues, des monstres, de l’humour, etc.

Bien sur 5 tomes, la série a été victime de son succès, la poussant sur la longueur, en suite, en spin-off… Ce qui me fait rire, c’est que le jour où j’ai rencontré Tarquin pour la sortie du tome 4, ce dernier avoua que la fin de la série n’était pas du tout fixée… En gros, qu’ils avançaient un peu à l’aveugle. Ce qui me fait un petit peu mal en tant que scénariste… (ceci dit, la fin de Lanfeust de Troy est suffisamment bancale pour me confirmer que savoir où l’on va dans son histoire, c’est mieux.)

Alors que j’ai extrêmement mal avec Lanfeust des Etoiles, sa suite, j’avais bien aimé le début de Lanfeust de Troy. Alors, c’est avec un certain plaisir que j’ai acheté l’adaptation de Lanfeust au format manga : Lanfeust Quest.

C’est dessiné par le talenteux frenchie Lullabi (c’est malheureux à dire mais on sent bien que c’est du français derrière les pinceaux, il manque un truc pour le rendre définitivement japonais ce manga, je ne sais pas quoi cependant). Les connaisseurs savent aussi qu’il officie en même temps sur le comics World of Warcraft, dans un style que ne renierait pas Madueiera… Après, on accroche ou on n’accroche pas.

L’histoire reprend la trame de l’aventure classique (j’espère que certaines choses seront revues !). Evidemment, format manga oblige, le troisième tome est sorti et il ne s’est quasiment rien passé. Mais c’est servi avec dynamisme (plus que dans la BD, manga shonen oblige) et un certain humour (moins que dans la BD, manga oblige encore, ce sont plus des gags visuels associés au support). 

La psychologie des perso est sensiblement la même, mais ils ont tous l’air plus jeunes. Lanfeust est moins benet, le chevalier or-azur moins crétin et Cixi un poil moins chaudasse.

Ca fait très longtemps que je n’ai pas lu la version orignale, mais je surkiffe déjà bien plus la version manga (et tant pis si je me fais jeter des pierres pour ces propos).

Note : le troisième tome est sortir il y a deux semaines. Et sur l’image du dessus, vous voyez combien ça coûte.

commentaires
  1. Jaessa dit :

    Ouch….Ca fait cher quand même…

  2. fenrhyr dit :

    Ca reste dans la moyenne, à peine plus cherche qu’un glénat pour une qualité équivalent et du bonus sketchbook à la fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s