Le point Réveils – 1

Publié: 20/09/2008 dans Ecriture
Tags:, ,

Au cas où certains d’entre vous aurait manqué les 25 épisodes précédents, sur mon temps libre, j’écris. J’écris les lignes que vous êtes en train de lire certes, mais ça ne me prends qu’une heure par billet. A quelques chose près. On pourrait croire l’entreprise vaine, à destination d’une poignée de lecteur qui lisent ça en prenant leur café du matin ou celui pour aider à la digestion du midi. Le fait est que l’exercice quotidien est avant tout utile au rédacteur. Car c’est forgeant qu’on devient forgeron !

Il n’est pas rare qu’au détour d’un article je trouve une inspiration quelconque ou un bon mot. Par exemple, la métaphore de semaine avec la petite vérole dans un bordel m’a particulièrement fait sourire, même si certain ne la trouveront pas du meilleur goût.

Mais le plus important, c’est que d’écrire encore et toujours me donne la motivation de claquer pour de bon ce que j’ai commencé il y a un peu plus de trois ans : Réveils, mon roman. Vous avez bien lu… Trois ans. Le fait est que j’en verrais presque le bout ! Enfin !

Au jour d’aujourd’hui (allez hop, triple pléonasme), Réveils c’est :

  • Un million de signes prévus
  • 39 chapitres séquencés
  • 29 chapitres écrits
  • Une mini encyclopédie
  • 3 dessins de débuts de chapitres
  • Près de 30 personnages
  • 2 planètes
  • Du sexe
  • De la drogue
  • Des cascades
  • Des gunfights
  • Et encore un tas d’autres choses !

Il faut bien se rendre compte que j’écris mon truc dans mon coin un peu j’écrirai un blockbuster américain pré-formaté pour Michael Bay. Enfin, c’est comme ça que je le conçois, j’espère avoir une trame scénaristique plus poussée que celle de Pearl Harbor…

Toujours est-il que mon beta-lecteur du moment semble apprécier ce qu’il lit (j’en profite encore une fois pour remercier publiquement Airr de prendre le temps de lire des choses qui ne sont pas à 100% figées et en chantier permanent). L’air de rien, ça me motive d’avoir ses retours quotidiens (je vais surement prendre cher quand il va me filer ses corrections orthographiques, mais c’est pour un greater good). Il se complait à répéter que c’est un bisounous qui s’enflamme sur tout, mais ça fait tout de même chaud au coeur.

C’est le seul à qui j’ai filé la version la plus complète du texte, car j’ai un objectif, et j’aurai du mal à mis tenir si j’ai trop de retours. De toute façon, l’histoire est plantée dans un coin de ma tête et dans un fichier texte, la conclusion ne changera plus. Aussi, en ce moment, essayé-je d’avancer encore et encore. Je me suis posé comme objectif de finir mes dix chapitres d’ici la fin 2008. Ca va être dur, mais pas impossible.

On fera d’autre point réveils au fur et à mesure pour voir si je tiens la route.

Demain, normalement, c’est dimanche, c’est bring up your dead !

Note en bas de page : il est fort possible que je reparle d’écriture avant peu… mais chut.

Publicités
commentaires
  1. GueX dit :

    3 ans, c’est pas mal, mais il me semble avoir lu (je crois que c’était dans un comm’ du blog de BenReilly) un personne qui disait qu’elle le peaufinait depuis 10ans il me semble.

    Pour ma part, ce que j’écris a débuté il y a près de 13ans mais depuis ça ne ressemble plus à l’origine que par quelques bribes de détails qui trainent au fond de ma tête. Au début c’était une BD mais mon niveau n’étant pas satisfaisant, j’ai glissé sur le roman. Ça fait aussi 3 ans qu’il est en cours d’écriture dans son format actuel, mais il en est même pas au tiers de développement, même si j’ai les grandes lignes.

    Alors 10 chapitres en 3mois, je te jetterai pas la pierre si tu n’y arriveras pas, mais j’espère bien pouvoir lire un jour cette œuvre.

  2. Clive dit :

    et oui ça peut être trés long et encore plus quand on es sur-perfectionniste.

  3. fenrhyr dit :

    Je suis un peu pareil, j’avais commencé à écrire la trame d’une BD en… 19…9…5, si mes souvenirs sont exacts. Aujourd’hui, ça n’a bien sûr rien à voir et c’est tant mieux (sauf si on veut lire les X-Men dans l’espace… D’ailleurs Marvel, appelez-moi, merci !).

    Elk m’a refilé il n’y a pas si longtemps les photocopies de « ça ». J’avais tellement honte que je ne les ai même pas relu. En gros, il ne reste pas grand chose par rapport à ce que j’écris aujourd’hui, à part quelques concepts et un pitch pour un roman dans une quinzaine d’années ^^.

    Avoir glissé vers le roman a été salvateur, je peux faire tellement plus qu’avec des images fixes, des cases, et trois fois rien de dialogues. Quand je pense qu’à l’époque un de mes potes me l’avait suggéré et je lui avais ri au nez !

    Le roman est un exellent média pour ce que j’écris (bon par contre la SF n’a pas le vent en poupe, mais si j’arrive à ne pas être catalogué, ça pourrait le faire). Ensuite, on m’achète une part des droits pour une adaptation en série TV ou un film. Et ensuite, ensuite, the world will be mine !!! Mouahahahahaha !

    Plus sérieusement, 10 chap en 3 mois, c’est tendu du slip, d’autant plus si j’arrive pas à pondre le 29 !

    Et bon courage à toi GueX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s