N'aie pas peur de la lumière

Publié: 05/09/2008 dans Cher Journal...
Tags:, , , , , ,

Back in time, au moins jusqu’à il y a 5 ans. C’est ma deuxième année de prépa pour grandes écoles et pour me détendre l’été, au lieu de choisir de me vautrer au milieu des touristes sur la plage des Sables d’Olonne, je demande au patron de la librairie spécialisé BD où je passe trop de temps si je peux faire un stage chez lui. Bien sûr, un stage altruiste non rémunéré. Enfin, croyez bien qu’au nombre de BD que j’achetais à l’époque et à la réduction qu’il a commencé à me faire à partir de ce moment (et encore pendant 3 ans après), ce stage n’a pas été une réelle perte pécuniaire. C’est d’ailleurs à l’occasion de se stage que j’ai rencontré mon meilleur pote Syrius. J’aurai surement l’occasion d’en reparler, le jour où ce dernier décide à sortir de sa tanière et à trainer ses guêtres par ici, ce sera plus drôle.

Bref ! Dans cette librairie BD, il y avait aussi un espace ésotérisme. Avec des tas de livres sur des choses étranges comme le feng-shui, l’imposition des mains, la guérison par les pierres, les pendules, 306 façons d’envoyer un homme au septième ciel (best seller de mon été de stagiaire, sic), le pouvoir de l’esprit, les anges, les rêves et encore une foultitude d’autres choses. Au milieu de ce rayon trônait un carton, genre couvercle de ramettes de papier, dans lequel étaient disposées – à l’envers, sinon ce n’est pas drôle –  des cartes. Le principe était de tirer une carte et de lire son inscription. Une pensée positive ou une résolution à appliquer pour la journée. Parmi tout le rayonnage, c’était probablement le truc le plus bullshit et celui qui nous faisait le plus rire avec Syrius. Tous les jours, nous tirions ensemble une carte.

Exemple :

  • Les êtres sont comme des fleurs. Chacun à sa beauté propre, chacun s’ouvre et s’épanouit à sa manière et à son rythme.
  • Je mérite ce que la Vie a de mieux à m’offrir.
  • Grâce à mes factures, j’affirme ma capacité de payer.
  • Je suis en paix avec ma vie sexuelle.

Et compagnie. Je n’ai plus les termes exacts en tête, mais vous voyez le genre. J’avais pour ma part une forte propension à tirer la carte « NON » ou la carte blanche. Comme s’il y avait un grand complot cosmique pour m’empêcher d’avoir des pensées positives.

Pourquoi cette longue introduction sur la pensée positive ? Parce qu’au boulot, dire que c’est un peu dur en ce moment relève de l’euphémisme et la pensée positive est de rigueur.

Ceux qui me connaissent un peu savent que j’ai une affection particulière pour les trucs un peu second degré, comme des films de série B par exemple. Quand on me présente des cartes Bella Sara, un jeu de chevaux pour jeunes filles en fleur (enfin, des bourgeons plutôt) où il faut acheter des cartes dans la vraie vie (façon Panini) et rentrer un code sur internet pour gagner un nouveau cheval, je suis le premier à me marrer. Quand en plus on me vend le truc avec « Attends, sur chaque carte il y a une pensée positive ! », je saute sur l’occasion d’afficher ma rebellitude en exposant une carte ultra-kitch coincé dans mon clavier. Car oui, chaque carte possède une petite phrase pour la petite fille qui sommeille en nous, afin qu’elle puisse s’épanouir dans la vie. J’en veux pour preuve les cartes ci-dessous (moi, j’ai Iduna).

Voilà avec quoi on nourrit la nouvelle génération. A coup de lobotomie Bob l’éponge et de trépanation Bella Sara. A mon époque, on avait juste Dragon Ball et des cartes Panini d’Albator. Quand Airr me dit qu’il interdit à ses enfants de regarder la télévision, je me dis qu’il leur rend plus grand des services ! (ça et les coffrets DVD d’Albator ou presque que je lui passe)

Alors, je veux bien ressentir la beauté qui m’habite et la laisser s’épanouir, mais quand je pense à se genre de choses qu’on diffuse à nos enfants, contre monnaie sonnante et trébuchante, je ne peux m’empêcher de repenser aux sectes et à leur message. Pour avoir pondu nombre de rapports sur les mouvements sectaires durant ma scolarité – dont un documentaire de 300 pages devenu doc de référence au CDI de mon ancien collège qui m’a paradoxalement valu la note de 6/20 affulé d’un « rapport prétencieux » et gratifié d’un « votre fils est un petit con » à la réunion parents/prof par mon connard de professeur de 5ème Mr Gravouil (oui, méga-délation, c’est beau la libre expression sur internet) – je suis assez au fait de ce qu’il font. Si l’on regarde bien, elles diffusent le même genre de bullshit aux âmes en perdition, contre monnaie sonnante et trébuchante :

  • « Tout est permis dans la voie de l’épanouissement, de l’ouverture de son corps, donc de son esprit »
  • « Tu apprendras à t’ouvrir à l’infini et à essayer de vivre en harmonie avec l’infini. »
  • « Le pouvoir d’un cerveau est grand, mais le pouvoir de plusieurs cerveau est infini. Que ceux qui ont des oreilles entendent. »

Et ce ne sont que trois quotes directement extraites d’un des livres de Raël, l’illuminé qu’a vu les extra-terrestres sur sa colline et qui prêche à qui veut l’entendre que c’est pour le bien de l’humanité s’il apprend par lui-même et avec le consentement des parents ce qu’est la sexualité aux fillettes de 12 ans sous le couvert de je sais plus quoi en rapport avec les Elohims (les « estratérestes » qui l’ont choisi), interdit de séjour en France pour diverses raisons plus qu’évidentes. Pour information, ce ramassis de conneries est disponible en libre téléchargement. La magie d’internet et de la beauté de sa libre expression…

Je vais me prendre un procès par la société de production de Bella Sara si ça continue (le bon goût devrait déjà leur en faire un pour les illustrations). Mais mon esprit cynique ne peut s’empêcher de faire cette facile comparaison. Avec un peu de bonne volonté, je pourrais même vous pondre un scénario de contrôle des pensées à grande échelle avec des cartes, ou des messages répétés en continu… Ah non, c’est la vraie vie et ça s’appelle TF1.

Parents, si vous me lisez, sauvez vos enfants de Bella Sara, achetez-leur au moins un vrai jeu de poneys sur DS, même Alexandra Lederman !

A toi qui a besoin de petites cartes de pensée positive pour donner un sens à ta vie, mais sors, va au cinéma, lis un livre, rencontre des gens.

Bon, je voulais faire un billet humoristique sur les pensées positives et tout a glissé comme une savonnette dans une douche carcérale ! Désolé pour ça. On ne peut pas être drôle à chaque fois et on tâchera de faire mieux la prochaine fois.

« N’oublie pas de revenir sur mon blog demain, car tu es un être extraordinaire et tu mérites de lire des choses extraordinaires. »

commentaires
  1. Caroldoc dit :

    il faut définitivement que je te passe « la planète à gogos » et « les gogos contre attaquent ». Même problèmatique, même argumentaire, même conclusion et un cynisme à envoyer Daria Morgendorffer piquer des fringues à sa soeurette.

    « A toi qui a besoin de petites cartes de pensée positive pour donner un sens à ta vie, mais sors, va au cinéma, lis un livre, rencontre des gens. »
    +1
    je ne peux que plussoyer. et ça s’applique à tant qu’autre chose aussi. Comme quoi on a les adultes qu’on mérite, ceux qui remplace les petites cates de pensée positive par des télé écran géant dernier cri.
    Amen, je vous le dis.

  2. […] et anti-phrases pensée positive qui dérive sans aucune vergogne sur les sectes, le bien-nommé N’aie pas peur de la lumière. Mon entreprise anarchique est en marche […]

  3. […] cet égard, je ne saurai que trop vous conseiller l’excellent post de Fenrhyr à ce sujet : N’aie pas peur de la lumière! ) et l’équitation. Ben oui, les petites filles et les chevaux, c’est comme une […]

  4. laurie dit :

    vous ouver maitre encore un peus un plus de cate bella sara un peu poquou vous orer la 8 la13 la 16 la 17 la 19 la 20la 21 la 24 la 33 la 37 la 41 la 43 la 44 la 45 la 47 la 54 la 55 la 59 la 64 la 65 la 69 la 71 la 72 la 73 la 74 la 77 la 78 la 79 en verte sil vous pler

  5. fenrhyr dit :

    Grâce à mon super dictionnaire Français-Nawak, j’ai réussi à décrypter ce dernier commentaire. Et la réponse est non, je ne fournis pas plus de cartes d’un jeu que je méprise profondément. Ca me ferait même vachement plaisir que des gens lisent le contenu de l’article avant de regarder les images. Je dis ça, je dis rien…

  6. […] sont passés plus ou moins par hasard sur ce blog. Oui, même toi qui cherchais des codes de cartes Bella Sara gratos ! Je remercie encore plus fort celles qui sont revenus pour lire d’autres articles, […]

  7. […] N’aie pas peur de la lumière (704 vues) : Le grand classique qui attire les petites filles. […]

  8. […] sur ce blog (38000 visites tout de même !). (Il semblerait d’ailleurs que les cartes Bella Sara soient enfin passées de mode !). Peu de commentaires cette année… je vais partir du […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s